Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Super Junior-China provoque la colère des fans

L'annonce de Super Junior-China, nouvelle unité du boysband coréen Super Junior, est loin de n'avoir fait que des heureuses… Les jeunes fans crient à la trahison ! En Corée, celles qui approuvent le concept de cette nouvelle formation doivent se compter sur les doigts de la main.

Pour expliquer le phénomène, revenons aux débuts du groupe. Super Junior05 a été lancé avec une base de douze membres fin 2005 par S.M. Entertainment. Le nouveau concept misait sur un grand nombre de garçons, avec la possibilité d'une séparation après seulement un an. La donne a changée en mai 2006 quand Kyuhyun a rejoint l’effectif. Super Junior05 est devenu Super Junior, un groupe de treize membres qui semblait prêt à durer. On ne faisait désormais plus référence à un quelconque Super Junior06.

Septembre 2007, le mois dernier donc, Super Junior sortait enfin son deuxième album Don't Don, et le public féminin a pu découvrir avec surprise un nouveau garçon dans le clip du morceau phare : Henry. Recruté par casting à Toronto, Henry n'est alors pas annoncé comme un quatorzième membre, mais comme un trainee (apprenti) de S.M. Entertainment qui fait ses débuts dans le clip en jouant du violon lors d’une séquence précise. Personne ne se plaint, et le Taiwanais est plutôt bien accueilli.

En ce début octobre 2007, l'annonce de la création de Super Junior-China, la nouvelle sous-unité destinée à conquérir la Chine en 2008, fait l’effet d’un coup de tonnerre chez les jeunes groupies over-réactives. Alors que les deux précédentes (Super Junior K.R.Y et Super Junior-T) ne comportaient que des membres officiels de Super Junior, Super Junior-China aura pour co-leader Henry, un Taiwanais qui a passé la majorité de sa vie au Canada et qui parle assez mal mandarin… A part Han Kyung, les autres membres n'ont pas été confirmés, mais il semblerait que d'autres garçons issus des cachettes secrètes de SM puisse y être mêlés [NDLR : la tournure de cette phrase peut prêter à confusion et faire marcher l’imagination à plein régime, mais il n’en est rien… aux dernières nouvelles…]. Henry n'étant pas un Super Junior et ne l'ayant jamais été ; son intégration à Super Junior-China est inconcevable pour les fans : un véritable sacrilège !

En quelques heures/jours, les manifestations anti-Henry (ou simplement anti-nouveau membre ?) se sont multipliées. Sur les sites de fans, de nombreux pseudos ont été modifiés et affichent désormais le chiffre 13. Les trois quarts des messages postés chaque jour contiennent des vidéos ou photos "faites maison", affirmant un "amour" pour les treize membres… et pas un de plus. On peut lire sur certaines bannières un message en anglais : "We only support Super Junior with 13 members". Comme on pouvait s’y attendre dans une telle frénésie, une pétition a été mise en ligne, déjà signée par plus de 6.000 Coréennes. Et les fanboards chinois ne sont pas en reste ! Les Chinoises ne semblent pas apprécier la manière adoptée par S.M. Enternainment pour proposer des chansons Super junior dans leur langue…

Ce soir, le groupe s'est produit sur la scène du Music Bank, un show télévisé enregistré en direct. Les treize garçons ont interprété Don’t Don avec Henry pour la partie de danse au violon. Lors de son fameux solo, les fans ont commencé a crier très distinctement "treize membres !". Imperturbables, les Super junior et Henry (qui n’a pas réagi) ont continué leur prestation, mais on notera que cette performance était leur plus mauvaise sans playback depuis la sortie de Don't Don.

Que va décider S.M. Entertainment ? Les réactions négatives et très virulentes seront-elles suffisantes pour stopper le label dans ses plans ? Henry sera-t-il empoisonné avec du verni à ongles versé dans du Yop ou étranglé par une écharpe Pucca ? A suivre !

Ci-dessous et pour votre curiosité, nous vous proposons le texte traduit en anglais par les Coréennes pour inciter les fans du monde entier à signer la pétition.

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême