Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Photos souvenirs de la dédicace de kagerou sur les Champs-Elysées

La production musicale nipponne continue petit à petit son expansion en Europe, avec des événements de plus en plus populaires et médiatiques, comme cette séance de dédicaces de kagerou sur les Champs-Élysées qui succède à leur passage sur la radio LE MOUV. Ce jeudi 27 avril 2006, le groupe de metal, souriant et décontracté, est venu au complet s’installer au fond de la FNAC pour accueillir un public plutôt nombreux. Bien que l’opération ait manqué de visuels accrocheurs devant et à l’entrée du magasin pour faire connaître le groupe aux promeneurs intrigués, le coup marketing de l’organisateur GAN-SHIN FRANCE est assez réussi : cadre spatieux, agréable et exposé, extraits de concert de kagerou diffusés sur les grands écrans plasma en exposition…

Parmi les fans, beaucoup d’ados bien sûr (souvent arrivés juste après les cours, et une grande majorité de filles), mais aussi de nouveaux venus charismatiques, en particulier deux ou trois mamies qui ont su se faire remarquer. La première rayonnait dans un costume bleu printanier très seyant, il lui manquait juste un peu de dentelle pour rivaliser avec les autres gothic lolita, et ses timides talons d’à peine 2 cm étaient assez loin des standards de la mode visual rock. La miss a pu faire dédicacer son livret et faire la bise à ses chouchous sous les applaudissements de la foule. Une autre demoiselle du quatrième âge s’est quant à elle discrètement faufilé derrière le staff pour esquiver la file d’attente. Prise sur le vif au dernier moment, elle a quand même réussi son coup ! La race canine était elle aussi de la partie, représentée par un chien gothique à la chevelure ébouriffée, teint en noir (à moins que ce ne soit sa couleur naturelle).

Tout ce petit monde est reparti satisfait. Chacun a pu obtenir ses signatures, sur des supports parfois aussi délirants qu’un nounours, un cahier de texte (souvenirs…), une joue, un papier brouillon froissé… ; les filles entreprenantes ont pu faire la bise (prochaine étape : le calin ? Ce n’est pas encore gagné…) et offrir quelques présents (fleurs, peluches, dessins, réglisse, bouteille, etc.).
Opération réussie, tout comme les préparatifs du concert qui a lieu le lendemain au Trabendo, à guichet fermé.




Photos : Eric Oudelet
Toute reproduction ou réutilisation des photos est strictement interdite.
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême