Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Critique TOKYO GIRL COP avec Aya Matsuura, les ex-Biyuuden et Masae Ohtani de Melon Kinenbi

Un peu en retard, TOKYO GIRL COP, alias Sukeban Deka en V.O., est sorti en France chez M6 Vidéo courant février. Tous les premiers rôles féminins du film, quatrième adaptation du manga éponyme, sont tenus par des chanteuses du Hello!Project : Aya Matsuura en vedette, les ex-Biyuuden aux seconds rôles (Rika Ishikawa interprétant la méchante, Erika Miyoshi et Yui Okada faisant leurs débuts au cinéma), et même Masae Ohtani de Melon Kinenbi lors de la séquence d’introduction. Si les quelques yoyos volent haut, TOKYO GIRL COP rase les pâquerettes, un peu comme l’autre nanar de Kenta Fukasaku : Battle Royale 2 (et non le premier, réussi, comme l’indique faussement la jaquette du DVD). Pour parachever cette édition, le documentaire de 34 minutes (making-of, interviews…) est non seulement victime de nombreuses coquilles dans les sous-titres, mais surtout d’un invraisemblable problème d’encodage rendant la vidéo stroboscopique et d’autant plus pénible à visionner…



>> Pour en savoir plus, jetez un œil à la critique complète de TOKYO GIRL COP dans notre rubrique cinéma

Visuel © M6 Vidéo

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême