Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Résultats des Japan Record Awards 2009 : meilleure chanson pour EXILE, et BIGBANG révélation de l’année

La cérémonie télévisée des 51èmes Nihon Record Taishô (ou Japan Record Awards, l’équivalent japonais des Victoires de la Musique françaises), vient de s’achever à Tôkyô avec le couronnement des boysbands EXILE et BIGBANG.

Il y a quelques semaines, plusieurs récompenses étaient déjà attribuées en amont ; mais comme le veut la coutume, les deux prix les plus prestigieux ont été décernés à la télévision ce 30 décembre, en présence d’invités (notamment les nominés) qui ont chanté et parfois dansé sur scène. Bien qu’ARASHI se soit emparé de la première place sur le podium des artistes ayant rapporté le plus d’argent en 2009, c’est le très célèbre groupe local EXILE qui remporte pour la seconde fois consécutive le trophée de la meilleure chanson de l’année avec Someday. Le phénomène hip-hop coréen BIGBANG, également très apprécié en France (vous l’avez élu révélation de l’année 2007 aux Asian MUSIC eXtreme Awards) est venu s’imposer comme le meilleur nouveau groupe sur le marché japonais, en particulier grâce au tube MY HEAVEN. Il a ainsi battu les trois autres finalistes : le girlsband pop-rock SCANDAL, la petite fille chanteuse d’enka Maya Sakura et le tandem hip-hop Hilcrhyme. A noter que leurs compatriotes coréens du groupe Dong Bang Shin Ki / TOHOSHINKI n’avaient pas réussi à obtenir ce prix.




 
A lire également :
- les résultats des Japan Record Awards 2008 (gagnants : EXILE et JERO)
- les résultats des Japan Record Awards 2007 (gagnants : Kobukuro et °C-ute)

Visuels © TBS

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême