Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

La bataille japonaise pour la Kpop : avex en position délicate

Dans un marché japonais sclérosé, les nouveaux groupes coréens représentent un enjeu primordial et de gros espoirs de revenus ; TOHOSHINKI s’était classé troisième artiste en termes de bénéfices en 2009. La bataille pour les signatures fait rage et avex, qui semble jouer avec le feu, pourrait être le grand perdant de l’histoire.

Il y a quelques mois, la major voyait l’avenir s’assombrir pour les TOHOSHINKI (le procès Dong Bang Shin Ki) et s’est rapidement débarrassée de ses actions S.M. ENTERTAINMENT, l’agence numéro 1 en Corée du Sud, en charge des DBSK mais aussi de BoA qui s’enfonce au Japon. Les stratèges d’avex avaient-ils négligemment et trop précipitamment tourné la page Kpop ? Peu après, S.M. ENTERTAINMENT (vexé ?) signait avec le concurrent Universal pour les débuts japonais de GIRLS’ GENERATION, le girlsband phénomène en Corée, et qui vient de démarrer sur les chapeaux de roue. D’autres groupes ont également zappé avex : KARA et 4minute sont aussi chez Universal, tandis que BROWN EYED GIRLS et surtout 2PM, possibles remplaçants des TOHOSHINKI au Japon, ont signé chez le grand rival Sony Music Entertainment. Entre temps, avex avait bien récupéré JUNSU, YUCHUN et JEJUNG (ex-DBSK), mais c’était peu comparé à toutes les autres licences. Un journaliste d’Asahi Shimbun avance cette semaine une thèse selon laquelle les Sud-Coréens, et plus particulièrement S.M. ENTERTAINMENT, auraient blacklisté avex d’une part à cause de ses décisions concernant S.M. et ses artistes, d’autre part à cause du contrat liant avex et JYJ. Il empêcherait la major de signer d’autres Kpop-stars… L’hypothèse se tiendrait et la raison de la suspension des activités japonaises de JYJ avancée par avex ne pourrait être qu’un leurre. En plein dilemme, avex se trouve pris au piège de ses choix. Il faut toutefois prendre ces informations et réflexions avec des pincettes ; les enjeux financiers étant énormes, les agences et maisons de disques n’hésitent pas à bluffer pour remporter la mise. N’oublions pas non plus qu’avex disposerait de la carte joker 2NE1, le girlsband étant pressenti pour rejoindre son catalogue japonais en 2011.

Visuel GIRLS' GENERATION © Universal
Visuel JYJ © JYJ

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême