Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Korean Connection : association dissoute

Ce 10 juillet 2012, l'association Korean Connection a publié un communiqué officiel annonçant sa dissolution, décidée à l'Assemblée Générale Extraordinaire qui s'est tenue le 30 juin.

L'association s'était faite connaître et remarquer pour sa forte implication dans le développement et la promotion de la culture coréenne en France, organisant notamment avec succès le festival homonyme, diverses flashmob Kpop comme celle de la Pyramide du Louvre ou la nuit clubbing KOREAN LIVE CLUB. Korean Connection était à la fois un acteur fédérateur pour les fans français et européens, mais aussi un relai précieux avec le pays du matin calme, le Centre Culturel Coréen et l'Office du Tourisme, ce qui a par exemple permis d'accueillir dans de bonnes conditions quelques stars de la Kpop à l'aéroport Paris Charles de Gaulle.

Après diverses péripéties telles que l'annulation des KC Music Awards et du KC Live Show, Korean Connection n'a pas survécu au fiasco du voyage organisé en Corée du Sud cette année, prévoyant initialement le remplissage d'un avion de ligne. Faute de réservations suffisantes, le départ de plusieurs dizaines de touristes a été annulé la veille de l'embarquement et les remboursements ont trainé durant des semaines, alors que la communication n'était semble-t-il pas des plus efficaces. L'affaire a même fait l'objet d'un reportage assassin sur la chaîne coréenne SBS, qui a cru bon d'y ajouter une grosse louche de mensonges et d'exagérations pour révolter ses téléspectateurs.

Durant l'Assemblée Générale Extraordinaire, le président (absent sans explication) a été destitué de ses fonctions pour "agissements contraires à l'esprit et aux buts de l'association". L'image de Korean Connection étant salie et puisqu'aucun successeur ne s'est manifesté pour reprendre le flambeau, l'association a été dissoute à la majorité absolue des suffrages. Une ou plusieurs nouvelles entités motivées devraient toutefois renaître de ces cendres avec de nouveaux projets. Contrairement aux dires du reportage SBS, le phénomène hallyu continuera sur sa lancée en France !



Ci-dessous, le communiqué officiel de Korean Connection :

"Le 30 Juin 2012, les membres de Korean Connection ont voté la dissolution de l'association lors de l' Assemblée Générale Extraordinaire demandée par son président, Maxime Paquet.
Celui-ci a, comme pour toute procédure de ce genre, officiellement fait la demande de cette AGE de dissolution début mai à la secrétaire, qui a convoqué les membres par mail et par communication sur le groupe Facebook du staff le 17 mai 2012.
Ce désir unilatéral de dissoudre l'association avait déjà été évoqué par Maxime Paquet dès le mois de décembre 2011 et ne constitue donc pas une nouveauté circonstancielle.

À la suite d'une séance de questions auxquelles toutes les réponses n'ont pu être apportées en raison de l'absence non motivée du président, celui-ci a été destitué de ses fonctions pour "agissements contraires à l'esprit et aux buts de l'association".

Il s'agit d'un ensemble de comportements qui tiennent plus de la gestion autocratique d'une entreprise que de la présidence d'une association, ainsi que de la gestion désastreuse du voyage Go! Go! Korea.

Personne n'ayant souhaité se présenter au poste de président, l'association a été très logiquement dissoute à la majorité absolue des suffrages, conformément à l’article 14 des statuts.


Comme il a été dit, le fiasco du voyage est pour beaucoup dans cette décision, mais surtout le fait avéré que le nom Korean Connection et son président, après avoir été appréciés par les organismes officiels coréens et considérés par les sociétés de média, sont maintenant synonymes d'échec et de manque de sérieux. À vouloir mener trop de projets, certains ont été bâclés ou abandonnés, suscitant ressentiment et perte de confiance chez nos partenaires.

Par ailleurs, il était de notre devoir de protéger les personnes impliquées dans les projets et actions de Korean Connection, sans être totalement au courant des implications, les informations données par Maxime Paquet se révélant partielles, tronquées, voire parfois mensongères. Ces personnes sont maintenant devenues des boucs émissaires alors qu’elles sont victimes du système de gouvernance de l’association.

Le comité de liquidation, nommé pendant l’assemblée générale extraordinaire, essaie maintenant de gérer au mieux cette situation difficile, en rectifiant des propos diffamatoires et malveillants, en effectuant les démarches légales, et en agissant au maximum pour que les personnes qui ont été lésées soient indemnisées dans les meilleurs délais


Après cette étape de mise à plat viendra l'étape de la reconstruction, sous d'autres formes, avec d'autres buts, d'une autre manière. Une étape à laquelle nous vous convierons, afin de participer à de nouveaux projets que nous veillerons à gérer de manière plus collégiale, maitrisée et transparente.


Pour plus d’information, nous vous prions de bien vouloir poser vos questions à l’adresse suivante : dissolutionkc@gmail.com


Le Comité de Dissolution."









Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême