Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Hitomi Yoshizawa dans la tourmente

Hitomi Yoshizawa, 21 ans, est la leader des Morning Musume depuis juillet 2005. Son départ du groupe a été fixé au 6 mai 2007 à l’occasion du concert de Saitama (sa ville natale). Ce n’est décidément pas une bonne période pour Hitomi puisqu’elle vient de perdre l’un de ses petits-frères dans un accident de la route. Kôta, âgé de 16 ans, rentrait chez lui à vélo ce mercredi 10 Janvier 2007. Vers 22h50, dans les rues du quartier de Shinjuku à Tôkyô, un chauffard de 20 ans le renverse à un carrefour. Le choc fut terrible et Kôta projeté à plusieurs mètres de l’impact. Il s’est éteint à l’hôpital à 00h15 des suites de ses blessures. Une enquête est en cours pour déterminer la responsabilité des parties et surtout pour savoir qui n’a pas respecté le feu de signalisation… Les journaux people se sont précipités sur le fait divers, et l’un d’eux a publié un article poussant le sordide jusqu’à l’illustrer d’un schéma explicatif de la catastrophe, avec une photo de la chaussée ensanglantée…

Déjà en proie au stress du à son départ des Morning Musume et au lancement de sa carrière solo, la starlette est longtemps restée sous le choc en refusant de parler à quiconque : elle s’est renfermée sur elle-même dans un mutisme inquiétant. Selon les bruits de couloir du milieu, le staff du Hello!Project a beaucoup douté de sa participation au concert d’Ôsaka ce 14 janvier ; mais selon les toutes dernières nouvelles du Japon, Hitomi se serait reprise et serait bien présente. Si c’est le cas, les fans vont certainement lui réserver un accueil mémorable pour ses adieux à Ôsaka dans quelques heures…

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême