Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Yoko Ishida en conférence à MANGA EXPO 2, le 27 octobre 2007 au CNIT

Samedi 27 octobre 2007 après-midi, Yoko Ishida était l’invitée d’une grande conférence publique au festival MANGA EXPO 2 qui se tenait au CNIT de la Défense, près de Paris. La chanteuse et doubleuse japonaise, interprète des génériques des séries Sailor Moon R et S, Ah! My Goddess, Pretear, Ai Yori Aoshi ~Enishi~, Gunparade March ou encore Texhnolyse, a répondu durant une demi-heure aux questions posées par l’équipe de Radio Nozomi, puis par les quelques dizaines de spectateurs.

Cette faible affluence, remarquée dans un si bel amphithéâtre de 750 places, s’expliquait en partie par l’évacuation de la salle à suivre en vue du cosplay. Pour le public intéressé par les deux événements,
le dilemme consistait à choisir entre la conférence de Yoko Ishida et faire la queue pour le spectacle le plus plébiscité de la journée… Sur scène tout comme au stand Paris Visual Prod. / Radio Nozomi où elle a dédicacé des CD, la chanteuse restait pourtant très souriante. En dépit d’une baisse du prix d’entrée quelques jours auparavant (pour aboutir à un ticket à 8 euros), son concert du soir n’aura rempli qu’un tiers de l’amphi, mais aura séduit le public par son ambiance. Retour sur une conférence tout aussi décontractée, animée par le président de Paris Visual Prod. en présence d’un public facétieux.




Animateur : Bienvenue !
Yoko Ishida : "Bonjour ! Je m’appelle Yoko Ishida, enchantée ! Je viens du Japon" [NDLR : en français, ce qui provoque des réactions enthousiastes chez les spectateurs]

Animateur : Yoko, comment trouvez-vous Paris ?
Yoko Ishida :
C’est le top !
Animateur : Contente d’être ici ?
Yoko Ishida :
Je suis très contente, d’autant plus en voyant le nombre de personnes venues me voir ici.
Le public crie.
Animateur : Ce sont les meilleurs.

Animateur : Comment avez-vous commencé votre carrière ?
Yoko Ishida :
Ma carrière a débuté par un concours de chansons pour animes. Je l’ai gagné et c’est ce qui m’a lancé dans le monde de l’animation.

Animateur : Chanter pour une série aussi populaire que Sailor Moon… ça vous fait quel effet ?
Yoko Ishida :
Ce titre a marqué mes débuts dans le monde de l’animation, mais il n’est arrivé que trois ans après le concours dont je viens de parler.

Animateur : Qu’avez-vous fait entre le single de Sailor Moon et le suivant ? Vous avez une discographie fournie après 2000, mais on ne trouve que peu de choses entre 1993 et 2000.
Yoko Ishida :
A cette période, de 1993 à 2000, je me suis surtout concentrée sur de l’événementiel, essentiellement lié à des enfants.

Animateur : Quel est votre anime préféré parmi ceux pour lesquels vous avez chanté ?
Yoko Ishida :
Sailor Moon [NDLR : sous les acclamations du public]. Sailor Moon est vraiment très jolie, et en plus, elle a la classe.

Animateur : Vous avez réussi au Japon, et vous avez aussi entamé une carrière aux USA avec la sortie de plusieurs albums. Comment avez-vous démarré cette aventure américaine ?
Yoko Ishida :
Tout a commencé en 2002 dans une convention à Los Angeles. J’ai présenté le parapara [NDLR : une danse chorégraphiée des bras et des mains] et ça a suscité un engouement général.

Animateur : Comment en êtes-vous arrivée au parapara ? Est-ce que c’est venu au Japon ou aux USA ?
Yoko Ishida :
J’ai commencé à en faire au Japon, là où est né le mouvement. Les Japonais étant des gens timides, ils ont un peu de mal à tous danser ensemble. C’est le contraire aux USA où les gens sont très expressifs, d’où l’engouement évoqué précédemment.
L’animateur s’adresse au public : Vous êtes expressifs ?
Public :
Ouiiiii !

Animateur : Est-ce que vous pouvez nous faire une démo de parapara ?
Yoko Ishida rit :
Oui. Il y a deux mouvements principaux, faciles à réaliser. La plupart du temps, on n’utilise que la main ; donc pas de problème pour danser, même en étant assis [NDLR : Yoko commence à brasser l’air de sa main droite].
Une spectatrice dans l’amphithéâtre : On peut se lever ?
Animateur : C’est surtout les mains qui jouent, mais pas de problème !
Yoko Ishida :
En haut, en haut, en bas, en bas…
La chanteuse dessine un Z de la main…
Yoko Ishida : C’est un peu le Z de Dragon Ball Z. Un, deux, trois, quatre…
La chanteuse refait le mouvement une seconde fois, puis une troisième avec la main opposée…
Yoko Ishida : Allez, tous en rythme !
Cette fois, la chanteuse fait de grands va-et-vient avec les bras par-dessus sa tête, suivant la même trajectoire…
Yoko Ishida : Une fois en haut, une fois en bas…
L’animateur et le public s’exécutent.



Animateur : On aura donc de vraies chorégraphies ce soir pour votre concert à MANGA EXPO ?
Yoko Ishida :
Oui, je donnerai ce soir un grand cours à tout le monde pendant mon concert. N’hésitez pas à venir participer !
Animateur : Et ce sera en musique, avec des génériques comme celui d’Evangelion
Yoko approuve.

Animateur : Vous voyagez énormément, vous avez chanté dans de nombreux pays… D’où vient cette passion pour les voyages ?
Yoko Ishida :
J’adore discuter avec les populations locales, j’adore aussi la nourriture [Yoko se mime en train de manger] et visiter les monuments.

La seconde partie de la conférence débute avec les questions du public.

Public : Après Sailor Moon, quel est votre animé préféré ?
Yoko Ishida :
Parmi les animes que j’ai chantés, je dirais A Little Snow Fairy Sugar. Mais parmi tous les autres, j’apprécie surtout Detective Conan qui passe toujours au Japon.

Public : Comptez-vous faire un concert en Afrique, un jour ?
Animateur :
Si tu peux l’inviter, je n’ai aucun doute sur sa réponse.
Yoko Ishida : Ce n’est pas prévu pour le moment, mais ça m’intéresse beaucoup !

Public : Est-ce qu’il y a un artiste qui vous influence ou que vous appréciez plus particulièrement ?
Yoko Ishida, après une longue hésitation :
J’aime surtout Sugiyama Kiyotaka [NDLR : chanteur de l’ancien groupe OMEGA TRIBE], mais la Jpop des années 90 reste ma principale influence.



Public : Allez-vous chanter pour Naruto ?
La question fait rire…
Animateur : Est-ce que ça vous plairait ?
Yoko Ishida : Si la chance m’en est donnée, avec plaisir ! Et si l’occasion se présente, j’en ferai un petit cosplay.
Yoko se dessine une plaque sur le front avec les mains.

Public et animateur : Avec quel(s) artiste(s) japonais seriez-vous intéressée pour faire un duo ?
Yoko Ishida :
Avec "Aniki" Ichirô Mizuki ! Vous le connaissez ?
Quelqu’un dans le public crie "Mazinger", l’un des plus célèbres animes chantés par Ichirô Mizuki, et Yoko lui répond en traçant un Z du bout du doigt.
Animateur : Il était venu à la dernière JAPAN EXPO.
Public : Avez-vous des projets après le concert de ce soir ? Un CD, un DVD ?
Yoko Ishida :
Je fête cette année mes quinze ans de carrière et je donnerai spécialement un concert à Tôkyô pour Noël. Je l’attends avec impatience.

Public : Bonjour Yoko, ma question est fort simple. Je suis ta carrière depuis pas mal de temps, je suis assez fan… -vous pouvez commencer à traduire parce que ma question est super longue-, je serai au concert ce soir… Ma question est donc simple… Aimez-vous les chips ?
Ce qui fait évidemment rire le reste du public mais aussi la chanteuse, sur le coup de la surprise…
Yoko Ishida, encore étonnée et intriguée : Oui… Pourquoi cette question ?
Le spectateur descend alors des gradins pour venir sur scène tendre un paquet de chips à l’invitée.
Yoko Ishida attrape une chip : "Merci beaucoup, ittadakimasu !..... C’est bon !"



Public : Avez-vous déjà d’autres projets en matière d’anime ? Si ce n’est pas le cas, sur quel anime souhaiteriez-vous chanter ?
Yoko Ishida :
Huuuummm… Et vous, pour quel anime voudriez-vous que je chante ?
Public : D.Gray-man !
Yoko ne semble pas connaître…
Public : Bleach !
Yoko Ishida : En fait, je n’ai rien décidé pour le moment en matière d’anime. Je prendrai une décision l’année prochaine.

Public : Est-ce que vous connaissez et est-ce que vous aimez Utada Hikaru et Nana Kitade ?
Yoko Ishida :
Oui, je les connais et je les apprécie beaucoup, surtout pour le grand nombre de musiques entraînantes qu’elles ont créées.

Public : Est-ce que Yoko nous offrirait le billet d’avion pour son concert de Noël à Tôkyô ?
Yoko Ishida après avoir ri et hésité longuement :
Je poserai la question à mon manager [NDLR : qui rit à son tour, assis dans un coin de la salle].

Public : Aimez-vous Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque) ? Et si oui, quel est votre chevalier préféré ?
Yoko Ishida :
Oui, j’aime !
Yoko commence à chanter Pegasus Fantasy, le célèbre générique en version originale. Poussée par le présentateur, elle se lève pour l’interpréter de plus belle, a capella, sous les applaudissements du public.
Yoko Ishida : La suite au concert !
Animateur : Et votre chevalier préféré ?
Yoko Ishida :
Le chevalier des Gémeaux.

Public : Si vous avez eu l’occasion de visiter Paris, qu’est-ce qui vous a le plus séduite ?
Yoko Ishida :
Hier, je suis montée sur la grande roue de la Concorde et j’ai pu voir tout Paris. C’était merveilleux.

Animateur : Pour finir, une question qui nous a été posée par Internet. Pourquoi avoir axé votre répertoire sur les musiques d’animes ?
Yoko Ishida :
Parce que j’aime les animes, tout simplement ! Et aussi par le fait qu’ayant démarré par Sailor Moon, j’ai pu continuer sur cette voie.

Animateur : Merci beaucoup. Yoko Ishida sera ce soir en concert pour ne chanter que des génériques d’animes : tous ceux que vous aimez. Rendez-vous à 19h00 dans ce même amphi ! Merci d’être venus.




Traduction : Yan de Radio Nozomi
Photos :
Eric Oudelet
Remerciements : MANGA EXPO 2
Le site officiel de MANGA EXPO : www.manga-expo.com
Toute reproduction des photos et/ou de la retranscription est strictement interdite.
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême