Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Nana Kitade : interview à JAPAN EXPO 8 le 7 juillet 2007

A l’occasion de la sortie du premier best-of de Nana Kitade, qui inclut dans son édition limitée une vidéo de son voyage à Paris pour JAPAN EXPO 8, Orient-Extrême sort de ses cartons une très rapide interview backstage que la miss nous avait accordée peu de temps avant sa conférence publique. Mieux vaut tard que jamais…

Et que vaut le fameux DVD d’une trentaine de minutes inclus à l’édition CD+DVD de Berry Berry SINGLES (disponible depuis le 31 octobre), avec notamment des images du concert français, de sa conférence, de ses photoshootings, des dédicaces, des coulisses, de ses balades dans Paris et à Versailles… ? Nous vous donnerons notre verdict dans un prochain billet.





L’interview de Nana Kitade, samedi 7 juillet 2007 après-midi

Orient Extrême : Nana, tu as commencé la musique à trois ans, qu'est-ce qui a motivé des débuts aussi précoces ?
Nana Kitade : Ce sont mes parents qui m'ont poussée dans le monde de la musique.

Orient Extrême : Quelles chansons ont bercé ton enfance et t’ont donné envie de devenir chanteuse ?
Nana Kitade : Toutes les chansons qui parlent de princesses, surtout celles des dessins animés de Walt Disney, comme Cendrillon, Blanche Neige et La Petite Sirène.

Orient Extrême : Ah !? Et quelle princesse aurais-tu aimé être ?
Nana Kitade, sans hésiter : Cendrillon !

Orient Extrême : Le CD Cutie Bunny - Nana Teki Rock Daisakusen Code Name wa C.B.R est un mini-album qui compte trois chansons d'anime et trois chansons issues de la Jpop. Pourquoi avoir repris Arashi no sugao, de Kudô Shizuka [NDLR : une ex O-nyanko Club, et femme de Kimura Takuya] ? Cette chanson est-elle particulière pour toi ?
Nana Kitade : C’est Sony qui a choisi tous ces titres, en fonction de mon style et en pensant que, si c’était moi qui les reprenais, ce serait une belle aventure personnelle et ce serait profitable pour les chansons en elles-mêmes.

Orient Extrême : Moonlight Densetsu (Sailor Moon) et Bara wa utsukuchiku chiru (Lady Oscar) t’auraient donc été imposées… Mais laquelle t’a offert le plus de plaisir dans l’interprétation ?
Nana Kitade : Bara wa utsukuchiki chiru.

Orient Extrême : Effectivement, cela se ressent sur l'album.
D'ailleurs, en évoquant Versailles, es-tu allée visiter le château de Versailles ?
Nana Kitade : Oui, j’y suis allée hier et c'était vraiment splendide. A l'intérieur, j’étais vraiment très impressionnée. Je m’y sentais très bien, très sereine.
[NDLR : le DVD du Berry Berry SINGLES collector propose divers extraits de cette visite]

Orient Extrême : En décembre 2006, sur l'album I scream, on retrouve une chanson intitulée Akai kami no onna no ko. Est-ce une évocation de l'ancienne Nana, quand tu chantais du rock et portais les cheveux rouges ? [NDLR : Nana avait cependant aussi les cheveux rouges pour sa venue à Paris]
Nana Kitade : Ah vraiment ? Celle que j'étais avant ? Oui, peut-être. J'avais décidé d'arrêter les cheveux rouges ; et au moment d’enregistrer I scream, j'étais blonde.

Orient Extrême : Akai kami no onna no ko est une chanson un peu mélancolique, avec un son proche d'un orgue de barbarie qui lui donne un côté "manège". Est-ce qu’elle exprime ce que tu ressens personnellement vis-à-vis de ton ancienne image ?
Nana Kitade : Oui. En fait, j’aime tout ce qui me rappelle l'enfance. Je voulais représenter l'enfance et le sentiment que l'on a quand on ouvre une boite à musique.

Orient Extrême : Musicalement, que souhaites-tu faire après ton passage en France et ton single Antoinette Blue ?
Nana Kitade : J’aimerais faire un concert au Japon et si possible revenir en France pour faire un vrai live plus long !

Orient Extrême : Qu’écoutes-tu la plupart du temps ? Quelles seraient tes influences musicales actuelles ?
Nana Kitade : Queen Adelina, c'est une chanteuse d'un groupe anglais. Et aussi Emilie Simon.



Interview réalisée par Wendy Roeltgen
Remerciements : Euro Japan Comic, Sony Music Japan et Laforet HARAJUKU
Photos : Eric Oudelet, Aurélie Mazzeo, Sophie Héry et CINE QUA NON
Photo-titre, durant les répétitions du concert : CINE QUA NON
Reproduction/réutilisation des photos et/ou de l’interview strictement interdites.

A lire également :

- Le reportage et la vidéo (produite par Orient-Extrême) de Nana Kitade en concert à JAPAN EXPO 2007
- La conférence publique de Nana Kitade à JAPAN EXPO 2007
- La critique du DVD de Nana Kitade en France


Le site officiel de Nana Kitade :

www.sonymusic.co.jp/Music/Info/nanakitade

>>> Acheter l'édition limitée CD+DVD de Berry Berry SINGLES chez YESASIA (environ 22 euros)







Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême