Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

AN CAFE : interview à la Locomotive de Paris le 24 mars 2008

A peine débarqués en France et déjà barricadés dans la Locomotive de Paris à l’occasion de la tournée mondiale LIVE CAFE - TOUR'08 NYAPPY GO AROUND THE WORLD, les cinq Japonais d’AN CAFE se prêtent au jeu des interviews ce lundi 24 mars 2008. Autour de la salle de concerts, les fans se pressent déjà par centaines avec détermination pour assister à la première prestation française du groupe de visual kei le plus attendu depuis the GazettE, les plus motivées faisant même le siège de la salle depuis plusieurs jours. A l’abri de cette ligne de front mouvementée, nous avons un petit quart d’heure pour faire la connaissance du timide et jeune claviériste yu-ki, de takuya le nouveau guitariste, de kanon le bassiste -qui aurait sans doute préféré faire une sieste-, de teruki le joyeux batteur, et surtout de miku, mi-chanteur/mi-petite fille avec sa veste rose et sa tignasse blonde.

Orient-Extrême : Quelles sont vos impressions sur ce début de tournée à l’occasion des étapes en Allemagne et en Europe du Nord ? Y avez-vous vécu des moments particulièrement marquants ?
teruki : Par rapport au Japon, les fans européens sont dotés d’une puissance hallucinante et incomparable ! Nous n’avons pas de concert particulier en tête, mais dès les premières dates, nous avons eu affaire à un public passionné ! Que de bons souvenirs pour le moment !

Orient-Extrême : Le concert parisien de ce soir a été complet très rapidement, plusieurs mois à l’avance. Est-ce que vous vous attendiez à un tel engouement de la part du public français ?
miku : En effet, nous avions appris ça et nous étions très surpris que la date fut soldout si vite ! En réponse, nous allons faire de notre mieux ce soir.

Orient-Extrême : Saviez-vous qu’AN CAFE a été élu dixième meilleur groupe asiatique, tous genres confondus, par les Français aux Asian MUSIC eXtreme Awards 2007 qu’Orient-Extrême a organisé cet hiver ?
AN CAFE : Non !? Ooooh ! "Thank you ! Thank you !" Nous sommes ravis !



Orient-Extrême : Votre nouvel album GOKUTAMA ROCK CAFE vient de sortir en Europe avec plusieurs semaines d’avance sur le Japon (et avec du contenu inédit), ce qui est assez surprenant en soi. On comprend qu’il faille le commercialiser pour la tournée sur notre continent, mais pourquoi avoir une sortie japonaise, en avril, à ce point distante ?
miku : Nous avons commencé la tournée mondiale par l’Europe et nous voulions que tout le monde puisse apprécier les nouvelles chansons en concert. Pour des raisons purement pratiques, il valait donc mieux que l’album soit disponible d’abord ici, puis chez nous pour nos futurs concerts au Japon.

Orient-Extrême : Vous avez récemment accueilli deux nouveaux membres après le départ de bou, mais aussi un nouvel instrument : le synthé. Quelles ont été les principales conséquences de ces changements au sein du groupe ?
teruki : En plus d’assurer la partie clavier, yu-ki [NDLR : le membre actuellement très silencieux derrière ses lunettes et sous sa moumoute à la DJ OZMA] est le seul parmi nous à jouer depuis l’âge de trois ans, le seul à avoir une formation musicale "académique". Avec son expérience, il nous apporte énormément dans le travail de composition. Sa rigueur nous a permis de faire quelque chose de beaucoup plus carré.

Orient-Extrême : Dans le dernier album GOKUTAMA ROCK CAFE, on trouve une chanson qui s’intitule NYAPPY in the world 3. Quel est le lien avec les chansons NYAPPY in the world et NYAPPY in the world 2, présentes sur les anciens albums ?
miku : À l’origine, lorsque que nous avons écrit NYAPPY in the world, nous voulions juste faire connaître notre mot "NYAPPY" [NDLR : contraction de Nya + happy], qu’il devienne notre credo et que le public le retienne. Il y a eu un tel buzz autour de ça, que c’est devenu une tradition de mettre un "NYAPPY" dans un album, comme un clin d’œil, un gimmick.
Orient-Extrême : "NYAPPY" a bien voyagé en France aussi, il y a même des jeunes qui l’utilisent sans connaître AN CAFE…
miku :
Wouua, c’est fantastique. J’en suis heureux.

Orient-Extrême : Dans vos clips, on retrouve souvent un univers lycéen, assaisonné à la sauce drama comique. Êtes-vous nostalgiques de cette période ?
miku : Ce n’est pas vraiment de la nostalgie. Dès le départ, nous ne voulions pas ressembler aux autres groupes et aucun n’avait exploité cet univers. De ce point de vue, on a réussi notre coup ! Il nous fallait quelque chose d’unique, et le lycée et son côté juvénile se prêtaient justement extrêmement bien à notre personnalité. Il touche aussi particulièrement notre public.

Orient-Extrême : Y a-t-il une inspiration particulière pour les costumes que vous arborez sur le dernier album (ci-contre) et autres photos promo ?
miku : Pour cet album, nous avons choisi un style plus rock, le titre GOKUTAMA ROCK CAFE confirme cela. Nous avons fait de gros efforts pour les costumes, et nous voulions adopter un style rock band d’Harajuku [NDLR : qui mixerait le rock et la mode du quartier Harajuku de Tôkyô, mondialement réputé dans ce domaine]. C’est le style ANTIC CAFE.
Orient-Extrême : yu-ki, tu es quand même moins rock que tes camarades… Peux-tu nous parler de ton look disco ?
Tout le groupe éclate de rire, sauf yu-ki qui frémit et semble paniquer, totalement décontenancé d’être personnellement visé par une question…
miku : Tous ensemble, nous choisissons ses fringues.
Les trois autres acquiescent, le sourire aux lèvres.

Orient-Extrême : Parlons des cafekkos. Être fan de votre groupe semble être un véritable concept. Pouvez-vous nous dire ce qui fait un bon cafekko ?
Tout le monde semble surpris et rit, même le staff ; puis le groupe se regarde, réfléchit, et teruki se lance…
teruki, amusé : Un bon cafekko est quelqu’un de très gentil, qui prend soin de ses amis, qui ne se dispute pas, qui est positif et qui voit la vie du bon coté.

Orient-Extrême : Sur votre site officiel, votre blog est très régulièrement mis à jour, même pendant la tournée mondiale que l’on peut ainsi suivre en direct avec plusieurs billets par jour. Quand trouvez-vous le temps d’écrire ? Comme on y lit de nombreux commentaires sur vos repas, est-ce que vous tapez des messages sur vos téléphones portables en mangeant ?
miku : En ce qui me concerne, je le fais depuis mon téléphone portable, grâce à l’opérateur Docomo qui fonctionne sur toute la planète ; mais comme ça coûte très cher, ce n’est pas toujours évident. [Rires des trois musiciens qui l’entourent, yu-ki restant sur la Lune…]
teruki : Moi, je le fais depuis mon ordinateur.

Orient-Extrême : Merci beaucoup.
Tous : Merci !


A lire également : le reportage et les photos du concert AN CAFE à Paris le 24 mars 2008

Interview réalisée par Mélody Ikasu et Eric Oudelet le 24 mars 2008 à Paris
Remerciements : GAN-SHIN FRANCE
Photo du groupe et de la jaquette européenne du nouvel album © GAN-SHIN
Photos du public du concert AN CAFE à Paris © Orient-Extrême (Eric Oudelet)
Reproduction des visuels et de l’interview strictement interdite.
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême