Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

machine en conférence publique à JAPAN EXPO 2008 : compte rendu

Comme Orient-Extrême, le chanteur et mannequin japonais HAKUEI est de retour à JAPAN EXPO ; mais il n’est pas venu seul puisque son partenaire Kiyoshi l’accompagne, à la fois pour offrir aux festivaliers un concert rock machine, et pour participer à une conférence publique dédiée à ce même groupe. Compte rendu.

A JAPAN EXPO 2007, HAKUEI était venu pour jouer les mannequins BLACK PEACE NOW et ALICE and the PIRATES lors du défilé de mode Laforet HARAJUKU. A l’occasion de sa conférence publique animée par Orient-Extrême, l’artiste avait déclaré vouloir discuter dès son retour avec Kiyoshi, son acolyte du groupe machine, d’un éventuel concert l’année suivante. JAPAN EXPO 2008 : HAKUEI défile lors du second show Laforet le samedi 5, et donne avec Kiyoshi un concert machine la veille, avant de retrouver l’équipe Orient-Extrême pour une nouvelle conférence, cette fois dans le grand amphithéâtre.

HAKUEI (chanteur) : Bonsoir, je suis HAKUEI.
Kiyoshi (guitariste) : Je suis Kiyoshi, bonsoir.

Orient-Extrême : Comment s’est passé le concert machine tout à l’heure ? Qu’avez-vous ressenti ?
HAKUEI :
On a eu pas mal de problèmes techniques, alors le concert ne s’est pas déroulé comme on l’aurait souhaité ; mais comme les fans étaient très excités, j’en suis ressorti content.
Kiyoshi : L’ambiance était excellente, je me suis éclaté. J’aurais juste aimé que notre prestation soit meilleure, et ça aurait été le cas sans ces problèmes techniques.

Orient-Extrême : Est-ce le début d’une série de concerts en Europe ?
HAKUEI :
Je souhaite depuis toujours faire une tournée européenne, et ce désir s’est d’autant plus intensifié après le concert de cet après-midi.



Orient-Extrême : Kiyoshi, est-ce la première fois que vous venez en France ; et si oui, quelles sont vos impressions ?
Kiyoshi :
Paris est vraiment magnifique, j’ai adoré visiter.

Orient-Extrême : Que vous a dit HAKUEI, à son retour de JAPAN EXPO l’an dernier ?
Kiyoshi :
Quand il est rentré après le défilé de mode, il m’a dit que, bizarrement, il n’avait pas envie de faire un concert PENICILLIN mais un concert machine.
Orient-Extrême : Pourquoi machine ?
HAKUEI et Kiyoshi se servent un verre : A votre santé !
HAKUEI :
C’est une sorte de blague japonaise… [NDLR : au sujet de la pause qu'ils s'octroient sur scène pour boire] Euh, pourquoi machine ? J’ai choisi machine car la musique est plus expressive en elle-même. Comme vous ne parlez pas la même langue, j’ai pensé que notre état d’esprit passerait mieux dans la musique de machine que dans celle de PENICILLIN.

Orient-Extrême : Continuons sur machine… Pourquoi avoir choisi ce nom ?
HAKUEI :
Je ne m’en souviens plus vraiment. C’est assez confus dans ma mémoire. Je voulais produire un son plus électronique, digital, ce qui induit l’utilisation de machines ; d’où le mot, en anglais, repris en tant que nom du groupe pour traduire ce concept.

Orient-Extrême : Quelle est votre actualité, en terme de sorties CD, de concerts… que ce soit pour machine, PENICILLIN ou pour d’autres projets qui vous concernent ?
HAKUEI :
Je voudrais faire de nouvelles chansons dans le cadre de machine, mais comme c’est Kiyoshi qui doit écrire en premier, j’attends impatiemment de ses nouvelles.

La conférence se poursuit par les questions du public.

Public : Bonsoir, nous sommes venues de Russie exprès pour vous voir et nous souhaiterions vous inviter pour un concert dans notre pays.
HAKUEI applaudit.
Kiyoshi : Merci beaucoup. Est-ce qu’il fait froid en Russie ?
Public : Ça va…
Kiyoshi rit : Alors nous allons venir. Je n’aime pas quand il fait trop chaud.

Public : S’il y avait une tournée européenne, est-ce que vous viendriez dans le sud de la France, comme à Marseille, même s’il y fait chaud ?
HAKUEI :
Est-ce qu’il fait vraiment chaud dans le sud de la France ?
Public : Noooooonnn !
HAKUEI :
Moi par contre, j’adore la chaleur !
Public : Ah ! Ouuuiiii ! Il fait chaud !
HAKUEI :
J’essaierai de traîner Kiyoshi pour venir dans le sud.



Public : HAKUEI, comment avez-vous convaincu Kiyoshi de venir en France ?
HAKUEI sourit :
Je lui ai dit que les fans françaises étaient tellement belles qu’il devait au moins une fois venir les voir.
Kiyoshi sort discrètement la langue de sa bouche pour se caresser les lèvres… ce qui ne passe pas inaperçu après des fans…
Orient-Extrême : Alors Kiyoshi ? Que pensez-vous finalement de la beauté des fans françaises ?
Kiyoshi :
Je suis trop crédule, mais elles sont très belles. [applaudissements nourris]

Public : Bonsoir, je viens d’Autriche et j’aimerais savoir quelle fut votre impression l’un envers l’autre quand vous vous êtes rencontrés.
HAKUEI :
On travaillait dans la même boite. Quand le groupe PENICILLIN s’est formé, j’adorais le travail de Kiyoshi, et je me suis demandé si on pouvait collaborer d’une autre manière. A force d’insister, j’ai réussi à le convaincre de former machine.

Public : Quelles sont vos inspirations pour composer les mélodies et pour écrire les paroles de vos chansons ?
HAKUEI :
Kiyoshi compose en premier et j’écris ensuite les paroles à partir de son travail. Tout provient donc de Kiyoshi. Il est notre inspiration.

Public : Le nom "machine" impliquerait un son électronique. Est-ce que des singles orientés plus électro sont à venir ? Autre question, est-ce que HAKUEI pense venir faire un concert avec PENICILLIN ?
HAKUEI prend plusieurs secondes de réflexion pour répondre :
Ce qui est certain, c’est que je ne viendrai pas faire de tournée PENICILLIN ET machine simultanément, je serais trop fatigué [rires].
Kiyoshi : Concernant le style des prochaines chansons, je ne sais pas encore.

Public : Je suis venu spécialement de Pologne pour machine, et ma question est pour Kiyoshi. Est-ce que la guitare que vous avez utilisée aujourd’hui est la même que celle utilisée quand vous jouiez avec le groupe hide with the spread beaver ?
Kiyoshi :
Oui !

Orient-Extrême : Merci au groupe et merci à tous d’être venus. Vous retrouverez machine en dédicace juste après cette conférence au village Laforet, et HAKUEI demain en tant que mannequin au défilé Laforet HARAJUKU Collection ’08 in Paris.
HAKUEI :
Merci !





A lire : live report et photos du concert machine à JAPAN EXPO 2008

Conférence présentée par Orient-Extrême le vendredi 4 juillet 2008 à JAPAN EXPO.
Projet préparé par Eric Oudelet, Mélody Ikasu et Julie Carvalho.
Retranscription de la conférence : Mélody Ikasu.
Traduction : Sophie Lac
Photos de la conférence : Céline Alcindor, Alexandre Martinazzo et Sophie Héry
Remerciement : Euro Japan Comic
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême