Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Plastic Tree : interview à Paris le 13 octobre 2008

Plastic Tree, groupe de rock japonais cumulant déjà quinze ans de carrière, était de retour en France le week-end dernier pour deux concerts, l’un à Paris, l’autre (une grande première) en Province à Lyon. Plastic Tree, c’est aussi l’un des rares groupes nippons à changer chaque année de tourneur européen, et à se produire dans des salles parisiennes toujours plus petites (alors que d’autres jouent - parfois bêtement - la surenchère). Voilà qui permet au public d’approcher au plus près les artistes dans une ambiance autrement plus survoltée et fusionnelle qu’au Japon, quitte à bousculer un service de sécurité totalement pris au dépourvu. Pour patienter jusqu’à la parution du reportage, Orient-Extrême vous livre dès cette semaine un compte rendu de la très courte interview accordée par le quatuor le lundi 13 octobre 2008, lors d’une chaude après-midi au lendemain du concert de la Scène Bastille.

C’est votre troisième venue à Paris, votre quatrième prestation française… Est-ce que vous préparez / appréhendez les concerts différemment par rapport au premier, à la Loco, le 9 juillet 2006 ?
Ryutaro (chanteur et guitariste) :
Au Japon, on reste plus libres de préparer et présenter nos concerts comme on l’entend car on a davantage de moyens : on peut mettre des images, apporter plus d’effets sur scène… Pour notre troisième venue en France, on continue comme d’habitude de faire le maximum avec des moyens réduits.

L’une de nos rédactrices a assisté à l’un de vos derniers concerts tokyoïtes courant septembre au JCB HALL, une nouvelle salle qu’elle nous rapporte comme très classe (3.000 places), près du Tokyo Dome.
Traducteur :
Est-ce qu’il s’agissait de l’INDIVIDUAL FASHION EXPO IV de MARUIONE le 23 septembre ? [NDLR avec d’autres special guests : jealkb et Kanon Wakeshima]
Bonne question… et je ne saurais vous donner la réponse, mais elle a préféré celui d’hier à Paris car vous étiez beaucoup plus relâchés et proches du public. Pour vous, est-ce que ces concerts européens sont un peu comme des récréations ? Comment les vivez-vous par rapport aux concerts japonais ?

La remarque fait rire le groupe.
Ryutaro : Effectivement, ces concerts japonais sont très différents ; d’autant plus dans le cas du concert MARUIONE le 23 car il s’agissait d’un défilé de mode.
Tadashi (bassiste) : Ça se passait dans une salle où tout le monde était assis, bien rangé… Ce n’était pas très rock’n’roll, ça ne partait pas dans tous les sens… C’était un peu guindé et votre impression est légitime.
[NDLR : Notre rédactrice avait en fait assisté au concert soldout du 7 septembre, toujours au JCB HALL ; un show qui clôturait la tournée estivale. Que ce soit dans un événement spécial comme le défilé ou en vrai oneman, il semblerait que Plastic Tree profite vraiment de ses concerts européens pour se lâcher avec son public]

Durant cette nouvelle tournée européenne, vous visitez Londres, Lyon, Paris, Athènes, Berlin…
Ryutaro :
Je suis toujours très excité et heureux quand je vais dans un nouveau pays. C’est agréable de voyager en tant que touriste, ces tournées ont ce bon côté mais le plus important reste de pouvoir découvrir de nouveaux horizons avec le groupe et en tant que groupe.

Parlons de votre tout dernier album, Utsusemi, qui ne reste distribué qu’au Japon. Quelles étaient les idées directrices ?
Ryutaro :
On a pris conscience de notre état de groupe japonais en venant en France, et cela se ressent sur Utsusemi.
Tadashi : Il n’y avait pas vraiment de concept à la base de cet album, en tous cas beaucoup moins que pour les précédents. Chacun d’entre nous est simplement arrivé avec ses compositions et ses idées pour les exposer aux autres. Utsusemi représente vraiment le groupe tel qu’il est aujourd’hui, comme une radiographie. Le titre Utsusemi symbolise également très bien le Plastic Tree actuel.

Seules deux chansons d’Utsusemi ont été jouées hier à la Scène Bastille. D’habitude, les groupes font la promotion de leur dernier album lors des tournées…
Ryutaro considère notre remarque… puis rit.
Akira (guitariste) : Comme notre dernier album Utsusemi n’est pas sorti en Europe et comme on souhaitait jouer le plus possible de chansons connues du public, on a préféré ne pas en interpréter plus de deux titres.

Le label Soundlicious, particulièrement apprécié pour son travail éditorial, a participé à l’élaboration de cette tournée. Est-ce que Soundlicious a prévu de lancer une version européenne ou française d’Utsusemi ou d’autres CD/DVD Plastic Tree ?
Ryutaro :
Malheureusement, ces choses ne sont pas vraiment de mon ressort, c’est plutôt des histoires de business entre labels / éditeurs / ayant-droits. Mon souhait est évidemment que l’album puisse sortir officiellement en France et que le plus de gens possible puissent l’écouter. Je n’attends que ça ! Mais ça ne veut pas dire que ça se fera…

Hier, le speaker a annoncé en début de concert que celui-ci était filmé par deux cameramen japonais en prévision d’un probable DVD. Il serait consacré à l’ensemble de la tournée en cours… Pouvez-vous nous en dire plus ?
Ryutaro :
Effectivement, un DVD est bien prévu avec la prochaine tournée japonaise comme contenu principal. Nous allons aussi y montrer des images de la tournée européenne en accordant plus d’importance aux ambiances, à tous les "à-côtés", en utilisant pas mal d’images "off
" : backstages, etc. [NDLR : l’interview est filmée…] Ce DVD sortira en décembre prochain chez UNIVERSAL. [NDLR : il s’agira d’un double DVD à paraître le 24 décembre au Japon, avec un t-shirt en bonus pour l’édition limitée]

Cette année, la tournée européenne aurait été réclamée par le groupe, alors que les deux précédentes auraient été des demandes en provenance de l’Europe. Est-ce vrai ? Que représente l’Europe pour vous ?
Tadashi :
L’Europe est une aventure très stimulante et rafraîchissante. On aime beaucoup ces tournées et c’est pour cela qu’on a demandé à la refaire. C’est important pour nous, on aimerait tourner le plus possible.

Hiroshi, est-ce que vous vous attendiez à ce que les fans pensent à votre anniversaire hier ?
Hiroshi (batteur) :
Oui, j’ai été très surpris et très touché par leur attention.

En dehors du DVD de décembre, quels sont vos projets ?
Ryutaro :
Il est encore tôt pour parler de la suite : Utsusemi vient de sortir (le 24 septembre 2008 au Japon), la tournée européenne est en cours et la japonaise d’automne n’a pas commencé… Nous allons déjà voir comment nos nouvelles chansons sont accueillies au Japon, puis nous ferons le point. On avisera en fonction de notre motivation, de la stimulation du moment, des conclusions tirées de la tournée… Aujourd’hui, c’est trop tôt pour envisager l’avenir.



A lire également :
- Plastic Tree à la Scène Bastille le 12 octobre 2008, reportage
- Plastic Tree Europe Tour 2007, reportage à la Maroquinerie de Paris
- Plastic Tree à La Loco le 9 juillet 2006, reportage
- Plastic Tree en dédicaces et conférence publique à JAPAN EXPO 2006, compte rendu


Interview réalisée par Eric Oudelet le 13 octobre 2008 à Paris, avec la participation d’Alice Barthélemy, Anso et Gwenaelle Durand.
Remerciements : Soundlicious et RAGE TOUR
Photo Plastic Tree © J-ROCK CO., LTD.
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême