Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

SHINICHI OSAWA : interview exclusive à Paris le 17 avril 2009

SHINICHI OSAWA à l’Elysée Montmartre de Paris le 17 avril 2009 : un événement clubbing qui laisse d’excellents souvenirs ! Le mix internationalisé du DJ et producteur électro nippon, sous contrat avec avex trax et en tournée européenne à cette période, fut d’ailleurs l’un des temps forts du septième Club NME Paris. Durant la nuit, Orient-Extrême a pu s’entretenir quelques instants et en exclusivité avec SHINICHI OSAWA. Parmi les sujets de l’interview : The One enfin commercialisé sur notre continent, le prochain album, le projet ravex avec la sortie imminente de trax, et les dernières infos sur la vie sentimentale de l’artiste… à Paris pour la seconde fois de l’année avant un passage au Printemps de Bourges.










INTERVIEW SHINICHI OSAWA A PARIS LE 17 AVRIL 2009

Orient-Extrême :
Avez-vous apprécié la soirée et les réactions du public ?
SHINICHI OSAWA :
Oui ! Fun, vraiment très fun !

Orient-Extrême : Ce n’est pas la première fois que vous vous produisez en France, vous étiez déjà venu en tant que MONDO GROSSO il y a quelques années, et vous êtes récemment revenu mixer à Paris…
SHINICHI OSAWA : Oui ! C’est la seconde fois que je viens mixer en tant que SHINICHI OSAWA en France. La fois précédente, c’était au Social Club en début d’année [NDLR : le 30 janvier 2009]. En comptant tous les événements, les mixes… j’ai dû venir environ une dizaine de fois en France, la plupart du temps à Paris. J’ai aussi été à Nice et Cannes pour le MIDEM… Le compte est bon, il me semble.

Orient-Extrême : Comment êtes-vous entré dans le monde de la musique ?
SHINICHI OSAWA :
Quand j’avais seize ans, les amis de ma grande sœur m’ont invité à rejoindre un nouveau groupe. Ils n’avaient pas de bassiste. Comme je savais jouer de la guitare et de la basse, ils ont pensé à moi. C’était vraiment la toute première étape de ma carrière.



Orient-Extrême : Parlons de votre actuel projet : ravex, trio de producteurs électro/house formé avec Taku Takahashi (le DJ de m-flo) et Tomoyuki Tanaka (alias Fantastic Plastic Machine). Plusieurs singles sont sortis et un album arrive avec des invités populaires au chant : Namie Amuro, BoA, DJ OZMA, TOHOSHINKI, LISA, MONKEY MAJIK, CHISA de GIRL NEXT DOOR, Verbal de m-flo… Comment est né le concept ?
SHINICHI OSAWA : J’appartiens à avex entertainment et ravex est un projet anniversaire destiné à commémorer les vingt ans de cette maison de disques. C’est avex trax qui m’a démarché pour monter le projet ravex.

Orient-Extrême : Toujours au sujet de ravex, comment travaillez-vous avec vos associés Taku et FPM ? Est-ce que vous collaborez sur les mêmes titres ? Est-ce que vous restez plutôt indépendants ? Qui fait quoi ?
SHINICHI OSAWA : Nous sommes tous les trois producteurs indépendants et nous ne formons pas vraiment un groupe sur ce projet. Chacun continue de travailler comme d’habitude, à faire relativement la même chose : produire. Les différents titres de ravex sont parfois réalisés uniquement par l’un d’entre nous, mais la majorité résulte d’un travail collectif. Dans ce cas-là, je conçois la plupart du temps la mélodie.

Orient-Extrême : trax, le premier album de ravex, sort le 29 avril après un léger retard. Certaines chansons sont déjà disponibles en singles alors que d’autres restent inédites. Quelle serait votre préférée sur cet album ?
SHINICHI OSAWA : Huummm, je pense que ce serait ROCK U, la toute dernière que nous avons enregistrée [NDLR : avec la popstar Namie Amuro au chant]. Oui, ce serait ma préférée !

Orient-Extrême : Est-ce que d’autres chansons et CD ravex sont prévus dans le futur ? Ou ravex est-il un projet ponctuel, uniquement destiné à fêter les 20 ans d’avex ?
SHINICHI OSAWA : Pour le moment, rien n’est planifié pour le futur, rien n’est programmé après la sortie de l’album. ravex resterait un projet spécial associé à l’anniversaire d’avex.

Orient-Extrême : Malgré cela… avec le succès grandissant de la musique japonaise en Europe, et comme vous venez personnellement assez régulièrement en France, avez-vous - à un moment - songé à un quelconque événement ravex sur notre continent ?
SHINICHI OSAWA : Non, nous n’y avons jamais pensé.

Orient-Extrême : Et vos deux partenaires de ravex, Taku et Fantastic Plastic Machine… Ont-ils évoqué de potentiels futurs voyages chez nous, à titre individuel ?
SHINICHI OSAWA :
Entre nous, on ne parle pas vraiment du marché international, de l’étranger en général… DJ Taku n’est pas un habitué des scènes étrangères, mais Tomoyuki est déjà venu en tant que DJ en Europe, non ? En tout cas, je n’en sais pas davantage. [NDLR : en effet, FPM a fait le tour du monde, passant par exemple par l’Allemagne où il a signé avec le label bungalow records]



Orient-Extrême : Revenons au marché japonais. Vous y avez lancé un premier album sous votre nom en septembre 2007, The One (suivi d’une version "+", remixée en 2008). Il est commercialisé en édition double CD depuis le 26 janvier 2009 en Angleterre et depuis mars aux USA.
SHINICHI OSAWA : Tout à fait.
Orient-Extrême : Il nous a semblé le voir en rayon, à moins de 20 euros, dans un magasin français. Il serait aussi distribué en France ?
SHINICHI OSAWA : Rien n’est prévu concernant la France. Il doit sûrement s’agir d’un import officiel en provenance d’Angleterre.
Orient-Extrême : Oui, très certainement.

Orient-Extrême : The One inclut une reprise de Star Guitar des Chemical Brothers. Avez-vous eu un quelconque commentaire de leur part ? Ont-ils entendu votre version ?
SHINICHI OSAWA : Non, rien. Je ne les connais pas personnellement.

Orient-Extrême : Quand allez-vous sortir votre prochain album ?
SHINICHI OSAWA : Je viens juste de commencer à travailler dessus. Je ne peux pas le qualifier ni lui attribuer un style précis pour le moment, mais il y aura de la nouveauté par certains aspects, à mon avis.

Orient-Extrême : Certains de vos titres font appel à des guests pour le chant. Si vous pouviez choisir le/la ou les chanteur(s) de votre choix, sans restriction et peu importe la nationalité, qui prendriez-vous ?
SHINICHI OSAWA réfléchit, puis rit et finit par répondre en souriant :
C’est une question très difficile ! En fait, je n’ai pas vraiment besoin de vocalistes pour le moment. [NDLR : quelle esquive !]

Orient-Extrême : On trouve du SHINICHI OSAWA sur le jeu vidéo Lumines, disponible sur PSP…
SHINICHI OSAWA :
Oui, les développeurs du jeu ont utilisé ma musique, mais je n’ai rien créé à cette occasion.
Orient-Extrême : Et si la possibilité de travailler sur un jeu, cette fois en créant spécialement la musique, se présentait. Quel genre de jeu préféreriez-vous ?
SHINICHI OSAWA : Je ne joue pas du tout, je ne maîtrise pas le sujet. Désolé de ne pouvoir vous répondre. [rires]
Orient-Extrême : Mais si quelqu’un vous sollicitait pour un tel projet, vous seriez partant ?
SHINICHI OSAWA : Oui, pourquoi pas.

Orient-Extrême : Début 2008, vous avez dit à un media français, lors d’une interview, que vous souhaiteriez trouver une petite-amie française…
SHINICHI OSAWA explose de rire.
Orient-Extrême : Avez-vous progressé dans votre quête ?
SHINICHI OSAWA : Non, pas encore ! [rires]
Orient-Extrême : C’est pour cela que vous êtes revenu si vite à Paris ?
SHINICHI OSAWA :
Euuuuuh… Non. [dit-il après avoir hésité un instant]




Le site officiel de SHINICHI OSAWA : www.shinichi-osawa.com
Le site officiel de ravex : www.ravex.jp

Interview réalisée par Eric Oudelet à Paris le 17 avril 2009
Remerciements :
SHINICHI OSAWA, avex, Club NME Paris, Garance Productions et Natacha Aulnette
Photos SHINICHI OSAWA à L’Elysée Montmartre © Eric Oudelet / Orient-Extrême

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême