Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

KOREAN LIVE CLUB le 4 novembre 2011 au Privilège : reportage et vidéo

Les soirées clubbing Kpop à Paris, on connait. Elles se succèdent à un rythme effréné à longueur d’année, et les organisateurs se livrent une guerre sans merci pour rallier les consommateurs à leur cause, et surtout à leur bar licence IV ! De nouveaux venus sont entrés dans la danse ce 4 novembre 2011 : CREVA et l’association Korean Connection. Le binôme a produit son premier KOREAN LIVE CLUB au Privilège près des Grands Boulevards, installant deux DJ’s coréens aux platines pour un mix annoncé comme inédit et 100% authentique.

Directement aéroportés du Club i à Séoul grâce aux sponsors coréens, DJ The Soo (Hyunsoo HWANG) et DJ Bottle (Byoung Sun PARK) furent vite parachutés dans le grand bain de la nuit parisienne, contraints de mixer à l’insu de leur plein grès pas loin de 5 heures de Kpop (presque) non-stop. Ils avaient préparé deux sets bien carrés d’une heure, censés s’intercaler entre des séquences mixtes, mais la demande en Kpop des centaines de fans a eu raison de la programmation, entièrement revue en freestyle.




Après un court apéritif international et coréen efficacement concocté par deux DJs du cru, les deux asiatiques ont pris les commandes du reste de la nuit pour ne plus les quitter, enchaînant les tubes Kpop des artistes les plus populaires : BIGBANG, 2NE1, GIRLS’ GENERATION, SUPER JUNIOR, SHINee, BEAST, SISTAR, f(x), KARA, BoA, 2PM… Chaque hit enflammait la piste en une fraction de seconde, une piste densément peuplée mais pas autant que les plus grosses soirées du genre. En se limitant à 500 entrées maxi - chiffre quasiment atteint - les organisateurs ont préservé la convivialité de leur événement, en le rendant plus agréable pour le jeune public (néanmoins majeur), pour une part peu habitué à ces rendez-vous nocturnes. Gâtés par quelques cadeaux au guichet et par quelques dégustations culinaires dans la salle, celui-ci fut visiblement convaincu par ce premier KOREAN LIVE CLUB.




Cette soirée, largement improvisée dans sa programmation, garde pourtant une bonne marge de progression. Poussés à broder avec un nombre de "cartouches" insuffisant, les deux Coréens ont dû placer deux, trois, voire quatre fois les titres les plus acclamés, dont les chorégraphies furent reprises par les fans sur la piste. Les malicieux opportunistes ont profité de la situation pour réclamer des artistes a priori moins populaires aux yeux des DJ’s. Etonnés par les réactions très positives et les connaissances du public, Hyunsoo HWANG et Byoung Sun PARK ont pris soin de noter ces demandes quand ils ne disposaient pas des bons CD. On déplore aussi un certain nombre de transitions douteuses, trop abruptes ou dissonantes et donc douloureuses pour les mélomanes, ternissant de ce fait la qualité globale de la performance qui n’avait rien d’exceptionnelle ni de particulièrement originale. En matière de DJing pur, les Japonais comme SHINICHI OSAWA à Paris en 2009 restent les auteurs des meilleures prestations asiatiques dans l’hexagone, DJ Kentaro étant carrément sur une autre planète avec ses exercices de style les plus impressionnants.



L’efficacité des hits Kpop mitraillés toute la nuit pour le plus grand plaisir des fans, l’accueil convivial des organisateurs et le confort du Privilège ont provisoirement masqué les défauts de jeunesse de ce premier KOREAN LIVE CLUB, dont l’excellente ambiance n’a pas fléchi une seule seconde. Cette édition-test en appellera probablement d’autres qui s’évertueront à gommer les quelques maladresses identifiées et à parfaire le concept, avec sûrement davantage de contenus et de performers coréens, caractéristiques du KOREAN LIVE CLUB.

Eric Oudelet










Vous ne voyez pas la vidéo ? Téléchargez lecteur Flash (sauf iPhone/iPad).
Photos et vidéo :
Eric Oudelet
Remerciements :
Korean Connection & Jérome Jemo
Reproduction / réutilisation des photos, de la vidéo et/ou du reportage strictement interdite.







SMTOWN WORLD TOUR Live in Paris : reportage

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême