Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Perfume : interview pour la sortie internationale de ''LEVEL3'' le 21 octobre 2013

A l'occasion de la sortie physique, le 2 octobre 2013 au Japon et le 21 octobre en version internationale de son nouvel album LEVEL3, le célèbre girlsband électro-pop japonais Perfume a répondu aux questions du label Polydor qui distribuera le disque en édition CD+DVD et à un prix très attractif en France (environ 15 euros). Dans cette interview, les filles reviennent également sur leur seconde tournée mondiale qui les a amenées à remplir le Bataclan cet été, le même week-end que JAPAN EXPO.


Votre nouvel album LEVEL3 va être disponible dans de nombreux pays à travers le monde, en Asie mais aussi en Europe. Comment le vivez-vous ?
KASHIYUKA :
Les CD physiques ont toujours eu une place importante dans notre projet. Nous sommes très heureuses que nos fans à l’étranger puissent aussi se procurer nos albums. J’ai hâte de voir à quoi va ressembler la version internationale avec ses titres écrits dans différentes langues, etc.
A-CHAN : Nous sommes heureuses de montrer notre style japonais et nos performances au monde entier. J’ai appris que plus de dix pays ont demandé notre album à leurs maisons de disques. Ce qui veut dire que beaucoup de gens s’intéressent à nous.

Dites-nous ce que vous avez appris et ce qui vous a inspiré pendant vos deux premiers World Tours.
NOCCHi :
Lorsque tout le monde a levé ses mains pour notre chanson MY COLOR, j’ai ressenti une connexion, exactement comme celle ressentie au Japon lorsque nous interprétons cette chanson. J’étais si touchée de nous savoir si connectés, pas seulement au Japon, mais aussi dans le monde entier.
A-CHAN : Que le public nous supporte ou nous connaisse depuis plus ou moins longtemps, ce n’est pas important. S'il nous aime maintenant, et qu'il va au concert, c’est parce qu’il nous apprécie. C'est ce qui compte, non ? Il n'y a aucune différence entre tout ce que nous ressentons et tout ce que nous partageons avec le public européen avec le public japonais. Cela me rappelle à quel point la musique n'a aucune barrière et dépasse les frontières.

Pour le marché international, divers artistes choisissent de réenregistrer leur production en anglais. Y a-t-il un message spécial que PERFUME veut délivrer à ses fans hors du Japon en préservant la langue japonaise ?
KASHIYUKA :
J'ai vu quelqu'un pleurer dans le public lorsque nous avons interprété la chanson SEVENTH HEAVEN. J’étais heureuse de savoir que les spectateurs comprenaient cette chanson au point d'en pleurer. Il y a aussi beaucoup de chansons que le public reprend avec nous. Je ne sais pas trop comment ils comprennent la signification des paroles, mais cela me rend très heureuse de voir qu'ils aiment et essaient de mémoriser les textes en japonais. Cela m'a appris que ce n'est pas tellement la compréhension ou non des paroles qui compte, mais le fait de partager du temps et de l’espace les uns avec les autres.

Y a-t-il eu des épisodes amusants lors de votre World Tour qui ne seraient pas arrivés au Japon ?
KASHIYUKA :
Pour le ENCORE du WORLD TOUR 2nd en Europe, le public devait choisir entre trois titres : NEE, Love The World et GLITTER. A Cologne en Allemagne, la plupart des gens ont choisi Love The World alors que certains fans espagnols, qui préféraient apparemment NEE, ont commencé à se plaindre en faisant "boo" très fort. C'était surprenant ! J'étais contente tout de même de voir qu’ils aimaient NEE si fort.
A-CHAN : A Paris, nous avons divisé le public en deux groupes et nous les avons nommés "cro" et "issant", comme nous le prononçons en japonais. Le public nous a corrigés. Nous avons appris comment bien prononcer en divisant "croissant" en "crois" et "sant". J'étais vraiment surprise : "Wow ! C’est là que vous mettez votre accentuation !?". C’était une très bonne leçon linguistique !
NOCCHi : Londres a eu le niveau de qualité le plus élevé concernant les "costumes fait maison" de tous les publics que nous avons rencontrés. J’étais très contente de chanter We Will Rock You avec eux, dans le pays d'où cette chanson est originaire. A Paris, nous avons chanté Aux Champs-Elysées. Quand nous chantions "Aux", les spectateurs chantaient en retour "Champs-Elysées". Cela m’a fait comprendre à quel point cette chanson est célèbre !





LEVEL3 sort en octobre, et c'est un album pour tous vos fans à travers le monde. Est-ce que cet album sera différent de vos précédents opus ?
Perfume :
C’est un album de dance super cool ! Nous espérons que les gens vont tout oublier et juste se laisser porter par la musique. Nous espérons que vous l'aimerez !

Que signifie le titre, LEVEL3 ?
Perfume :
Durant l’enregistrement, Nakata-San [NDLR : le producteur Yasutaka Nakata], a eu cette idée et nous avons tous estimé que c'était un très bon titre. Si nous devions nous situer, on aimerait au moins être au "LEVEL3". Il n'y a pas forcement d'illustration particulière pour le mot "LEVEL3". Comme lorsque nous avons appelé notre album Triangle par le passé, numéro 3 nous parait le plus juste. Nous pouvons aussi le nommer "original album" si cela vous parle plus…

Dites-nous quelle est votre chanson préférée, ou votre chanson la plus mémorable de l'album LEVEL3.
A-CHAN :
Furikaeruto iruyo.
KASHIYUKA : Clockwork.
NOCCHi : Dream Land.

Avec l'édition internationale, beaucoup de fans vont pouvoir se procurer leur tout premier album de Perfume. Pouvez-vous leur laisser un message ?
KASHIYUKA :
Il y a de courtes phrases en anglais dans les chansons. Je pense que c’est plus facile pour vous d'imaginer les sentiments transmis par cet album, comparativement à ceux déjà sortis.
NOCCHi :
Je pense qu'il y a beaucoup de titres qui vont très bien fonctionner en live, avec des passages comme "Wah Wah Wah" de Clockwork ou "Ah Ah Ah" de 1mm. Vous pouvez apprécier la sonorité des textes dans ces chansons, et j’espère que les gens chanteront avec nous.
A-CHAN :
Un super album de dance a été produit. Nous voulons que les gens oublient tout et se laissent emporter par la musique ! J'espère que vous l'aimerez !! Nous espérons revenir lors d'une autre tournée mondiale. A très bientôt !










Remerciement : Polydor
Jaquette et photo studio © Amuse Inc. / Universal Music Japan / Universal & Polydor
Photos Perfume au Bataclan © SLAM






SMTOWN WORLD TOUR Live in Paris : reportage


Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême