Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

JAY PARK : interview du chanteur, rappeur et producteur à Paris avant son concert le 26 octobre 2013

La Kpop, ce ne sont souvent que des boysbands et des girlsbands pour les media généralistes français ; mais la Corée du Sud dispose aussi d'un cheptel d'artistes pop, R&B et hip-hop solo qui séduisent le public international. Parmi eux, le chanteur, rappeur et producteur JAY PARK a enfin concrétisé son projet de tournée européenne. Né aux USA et de culture américaine, l'ambitieux jeune homme a pris sa vie en main après son expérience chez les 2PM. Nominé aux Mnet Asian Music Awards 2013, pourvoyeur d'un hit pour le film After Earth de Will Smith et désormais à la tête de son label AOMG, JAY PARK se produisait pour la première fois en concert à Paris avec son acolyte Dok2 le 26 octobre 2013, et ceci grâce à Youngset Records, une toute jeune agence française qui effectuait là son baptême du feu... Ce fut un réel plaisir de l'interviewer, ne serait-ce que quatre ou cinq minutes chrono après la conférence de presse, tant il est agréable de converser avec un interlocuteur spontané qui ne craint pas les représailles d'un quelconque manager.



Orient-Extrême : Vous venez de débarquer en France, à Paris. Comment ça se passe, comment vous sentez-vous ?
JAY PARK :
C'est génial ! Je ne suis arrivé qu'hier soir alors je n'ai pas vraiment eu le temps de sortir. Après l'atterrissage, je suis allé dormir à l'hôtel, je me suis réveillé et me voilà. Je n'ai pas pu voir grand chose mais ce que j'ai aperçu depuis l'hôtel était assez sensationnel. J'ai aussi rencontré de nombreux fans à l'aéroport, et j'apprécie beaucoup ça. Je viens de donner une conférence de presse, de nombreux media sont venus et j'apprécie aussi. J'espère maintenant que le concert se passera aussi bien.

Orient-Extrême : Vous êtes né du côté de Seattle aux USA. Quelles étaient vos influences culturelles quand vous étiez enfant ? Est-ce que vous n'aviez que des références américaines, ou est-ce que vous aviez tout de même un accès à la culture coréenne ?
JAY PARK : J'avais bien sûr un peu accès à la culture coréenne par mes parents. Ma langue natale était d'ailleurs le coréen, mais je l'oubliais en allant à l'école parce que mes camarades parlaient anglais. Quelques personnes dans mon entourage écoutaient H.O.T et d'autres artistes Kpop, mais ça restait très peu. J'étais beaucoup plus exposé à la culture américaine parce que mes amis étaient des citoyens américains, parce que je regardais la télé, j'écoutais la radio... où il n'y avait que des chansons américaines. Plus je grandissais, plus la culture coréenne s'éloignait de moi.

Orient-Extrême : Vous connaissez des artistes hip-hop français ?
JAY PARK : Je n'en connais pas, mais j'ai entendu parler d'un certain Booba et je suis curieux de découvrir sa musique. Je vais voir ça.
Staff YoungSet Records : On va vous le faire écouter.
JAY PARK : Oh, ok.



Orient-Extrême : Vous êtes chanteur, danseur, producteur, compositeur, mannequin... Avez-vous un talent caché ?
JAY PARK :
Un talent caché ? Non. Je ne voudrais pas garder un talent pour moi. Je veux montrer à tous le maximum de mes capacités, bien que je ne puisse pas rivaliser avec Spiderman, les personnages Marvel et autres super héros...

Orient-Extrême : En Corée du Sud, le gouvernement impose beaucoup de censure dans l'industrie musicale pour protéger la jeunesse. En tant qu'Américain qui travaille maintenant là-bas, qu'en pensez-vous ?
JAY PARK : C'est vraiment dur pour moi, vous savez, car j'aime vraiment dire ce que je pense, je me tatoue aussi... Je fais des choses et j'essaie de repousser les limites petit à petit. La censure est bonne par certains aspects, mais je pense que ce n'est pas bon d'en abuser. Je vais dans des émissions comme SNL (Saturday Night Live Korea) qui essaie de la repousser ou de la contourner. Ma musique et mes vidéos essaient aussi de contenir et de repousser petit à petit cette censure.



Orient-Extrême : Comment vous vous voyez dans 10 ou 20 ans ?
JAY PARK :
10 ou 20 ans !... Je viens de lancer le label AOMG et j'espère que ce sera un succès. J'espère que beaucoup de mes artistes rencontreront aussi le succès. Personnellement, je voudrais réussir sur le marché anglophone, pas uniquement en Kpop, mais sur le marché mondial. J'aimerais que mon rap soit reconnu, comme celui de Jay-Z et d'autres. Je veux qu'on sache qui est JAY PARK. C'est mon but en quelques sorte. Musicalement, je veux monter en niveaux pour l'atteindre.

Orient-Extrême : Si on organisait une battle JAY PARK / Dok2, qui gagnerait en rap, en chant, en danse... ?
JAY PARK : En rap, Dok2 gagnerait à coup sûr ! Quoique... ça dépend si c'est en anglais ou en coréen. Je suis meilleur que Dok2 en anglais, mais en terme de rap coréen, Dok2 me défoncerait. En danse... Je ne pense pas que Dok2 sache danser donc... ce serait un duel un peu injuste.




>> Lire le compte rendu de la conférence de presse JAY PARK et Dok2 à Paris

















Interview JAY PARK réalisée par Eric Oudelet le 26 octobre 2013 à Paris
Photos par Eric Oudelet et Jérôme Jemo © Orient-Extrême
Remerciements : YoungSet Records
Reproduction / réutilisation du compte rendu et des photos strictement interdite.






Conférence S.M. ENTERTAINMENT à Paris : rencontre avec les producteurs et compositeurs occidentaux

SMTOWN WORLD TOUR Live in Paris : reportage

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême