Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Namie Amuro - Queen of Hip-Pop

Ressourcée par le projet SUITE CHIC, redécouverte dans l'album STYLE, auréolée par la critique suite au SO CRAZY TOUR, Namie Amuro revient cette année avec une crédibilité nouvelle dans un registre clairement orienté RnB aromatisé à la sauce pop. Auto-proclamée reine de cette Hip-Pop (sic) dont elle est aujourd'hui la chef de file, l'ex-Jpop Queen est plus épanouie que jamais et nous livre, pour la première fois de sa carrière peut-être, un album empreint d'une certaine personnalité. Une personnalité qui se veut l'image de la jeune femme moderne : féminine et déterminée.


Namie n'a pas fini de marquer l'histoire de la musique nippone : après le parcours qu'on lui connaît, elle est en effet en passe de signer la première reconversion réussie d'une idole, retrouvant les faveurs du public et des media après l'âge de péremption fatidique de 25 ans qui régissait jusque là, impitoyablement, la carrière des artistes féminines de l'archipel. Soutenue par une grande maison de disques, elle est toutefois parvenue à se débarrasser de l'étiquette "produit par Tetsuya Komuro" pourtant collée à la super glu sur son (grand) front en réalisant des choix artistiques qui en ont dérouté plus d'un, sans pour autant jamais renier le moindre de ses travaux passés. Namie peut aujourd'hui donner libre cours à ses envies pour atteindre son objectif : être reconnue comme la meilleure sur scène, pour ses prestations chant+danse. Ce qui est d'ailleurs chose faite : l'artiste s'est notamment vue remettre il y a quelques mois le titre d'artiste aux performances scéniques les plus impressionnantes d'Asie par le réseau MTV. Rien que ça…

Pour ce sixième album original, Namie a conservé une partie de ses collaborateurs sur STYLE mais a restreint l'équipe. Principaux intervenants de ce Queen of Hip-Pop, le binôme T.Kura / michico qui la suit depuis ses débuts sur la scène RnB, mais aussi et surtout un petit nouveau : Nao'ymt, qui signe la majorité des titres inédits du disque. En parlant d'inédits, ceux-ci sont au nombre de 8 sur un album comptant 12 pistes et une absence qui a fait blêmir les fans : celle de the SPEED STAR, sortie en single avec GIRL TALK. Première curiosité de cet album : son packaging. Pour l'occasion, Namie s'est en effet offert les services de la MGM qui a accepté de lui confectionner une version féminine de la célèbre Panthère Rose. Le couple félin le plus rose du monde illustre ainsi la jaquette arrière du disque, mais aussi le livret (très réduit), le poster de listing des paroles, et bien sûr le clip de WoWa diffusé pour assurer la promotion de l'album.



Pour ce qui est des titres déjà connus, on retrouve sur ce disque l'excellent ALARM, sorti en single début 2004, qui avait agréablement surpris les fans par son atmosphère très sombre et ses basses appuyées. Le chant est grave, le rythme lourd et répétitif, conférant au morceau une dimension résolument RnB plus éloignée des standards commerciaux que ne l'étaient les singles de STYLE. Au menu également le rafraîchissant GIRL TALK, féminin, charmant, quoi que plus commun qu'ALARM, sur une mélodie RnB soft aux arrangements légèrement acidulés. Namie y vante les joies des soirées entre filles, en évoquant quelques références du genre tel que Thelma et Louise ou Sex in the City. Toujours parmi les non inédits, le très, très chaud WANT ME, WANT ME, dont les paroles ont fait croire un moment que Namie avait finalement franchi les limites de la décence. L'atmosphère musicale est à la mesure des textes : hot à souhait, sur un rythme hypnotique et des sonorités ragga, avec à la clé une interprétation suave et sexy impressionnante de maîtrise. Pour clore enfin le bal des titres connus, on retrouve sur le disque le superbe ALL FOR YOU, une ballade langoureuse qui exploite sans vergogne mais avec quelle efficacité les recettes éculées du genre. Avec tout de même un mini-bémol : sur un plan strictement musical au sein de l'album, cette piste est comme une coquillette au milieu d'un paquet de macaronis, tout aussi bonne mais n'a pas grand-chose à faire là !

Concernant les inédits maintenant, ceux-ci peuvent être classés en deux catégories : les pistes relativement percutantes, qui sont majoritaires, et les pistes plus légères. Au rang des percutantes, Queen of Hip-Pop, la chanson-titre, donne bien le ton des compositions de Nao'ymt. Sur une boucle rythmique qui rappelle celle de WANT ME, WANT ME par son côté hypnotique, Namie fait son show sur des paroles quelque peu nombrilistes, avec la voix presque sans cesse doublée d'un effet chorus. Efficace et dépaysant, le morceau risque toutefois d'en lasser certains par son manque d'âme assez flagrant. I Wanna Show You My Love subit également cette dictature du chorus à outrance, sur une rythmique assez entraînante et une mélodie efficace mais qui fait dans la facilité. Heureusement l'interprétation de l'artiste est elle irréprochable, sur des paroles en forme d'hommage à ses fans. Sans renouveler le genre, Free constitue pour sa part une belle réussite. Les paroles sont de Namie elle-même, et sur le plan musical il s'agit d'une jolie perle RnB au rythme assez lent et à l'accompagnement très synthétique. La palme du titre le plus percutant de cet album revient sans doute à My Darling, dont les basses très appuyées et les paroles à la rythmique très hachée classent le morceau à la limite du rap, heureusement adouci par une interprétation suave et féminine. Reste enfin le génial No, dernière piste du disque, chef de file de toutes ces chansons taillées pour le live. Charismatique, dotée d'une construction travaillée et variée, cette piste est sans doute l'un des deux inédits les plus intéressants de l'album.


Dans un genre plus "soft", Ups & Downs duet with Nao'ymt fait même carrément dans la soupe. Une soupe qui manque un peu de sel et de piquant, même si le professionnalisme du cuisinier (Nao'ymt) et des serveurs (Namie et Nao'ymt, qui pousse la chansonnette pour l'occasion) est irréprochable. Dans un style différent, I Love You amusera ou désoeuvrera, selon les sensibilités de chacun, par son extrême légèreté. Sur un accompagnement pop/dance minimaliste qui rappelle certains travaux de l'artiste dans la période 1999/2001, Namie y déclame "Je t'aime" en quatre langues (dont le français). Enfin, cachée en fin d'album derrière No, on trouve No pt.2, une ballade RnB sauvée de la platitude par, une nouvelle fois, l'excellence de son interprète.

Reste encore, en troisième piste sur le disque, l'improbable WoWa, une chanson à la fois très percutante et à la mélodie sucrée, un morceau complètement décalé qui a été mis en avant à la sortie du disque. En évidente réponse à WANT ME, WANT ME, qui était chaud et politiquement incorrect, WoWa est innocent et édulcoré, limite ridicule. Et pourtant on se laisse prendre au jeu, on sourit aux sifflements en intro du morceau, on se laisse entraîner par les surprenants aboiements qui constituent le fond musical de la piste, et on accompagne Namie sur ses entêtants "Wo Wo, Wa Wa" qui finissent par vous envahir l'esprit et ne plus vous lâcher. Et là, l'on ne peut que louer l'incroyable professionnalisme, le charisme, la classe d'une Namie Amuro dont l'interprétation est parfaite, tant tout y est réglé comme du papier à musique. Le clip de la chanson est également à voir, car il insuffle encore une dimension particulière à cette jouissive mécanique de précision.



Plus personnel que l'opus précédent et techniquement impeccable, ce nouvel album de Namie Amuro est un petit bijou qui n'est pas dû au hasard : ce sont là 13 ans de carrière et un énorme travail qui portent leurs fruits. A regretter toutefois, la longueur du disque qui aurait pu compter une ou deux pistes de plus, ainsi que son manque de variété, en particulier derrière un melting pot tel que STYLE. Il n'empêche qu'avec une telle ribambelle de titres de qualité taillés pour le live, Namie pourrait bien réussir son nouveau pari pourtant pas gagné d'avance : celui de faire de sa prochaine tournée un monument encore plus impressionnant que ne l'était la précédente. C'est tout le mal que l'on se souhaite.

Kévin Petrement


Sortie : 13 juillet 2005
Référence : AVCD-17692

Tracklist :
01 - Queen of Hip-Pop
02 - WANT ME, WANT ME
03 - WoWa
04 - I Wanna Show You My Love
05 - GIRL TALK
06 - Free
07 - My Darling
08 - Ups & Downs duet with Nao'ymt
09 - I Love You
10 - ALL FOR YOU
11 - ALARM
12 - No

Visuels © avex
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême