Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

n-Naos - nous

Guetter les productions d’artistes majeurs, reconnus ou déjà présentés comme des stars montantes amène à des confirmations anticipées ou parfois à des déceptions logiques. Mais en écoutant quelques-uns des innombrables CD d’anonymes qui se perdent sur le marché, il arrive de mettre l’oreille sur d’authentiques trésors captivants de richesse et d’inventivité, au potentiel immersif miraculeux. En étant désarmé par la surprise, le bonheur de découvrir ces perles rares n’en est que plus intense et nous du duo n-Naos fait partie de ces créations aussi inattendues qu’exceptionnelles. Attendons la nuit, écoutons, et rêvons…

A l’image du duo métissé rock GEMINI, n-Naos est né au milieu de l’océan d’Internet. Dans ses méandres se sont rencontrés la jeune chanteuse chinoise Ling et le compositeur français Nîm. Après quatre maxi-singles, le style électro-lounge des deux artistes est devenu un véritable terrain de jeu, chaque composition du premier album nous naissant d’un savant assemblage incroyablement naturel d’une foultitude de sons aux sources innombrables : les chants de Ling et Nîm, de simples discussions ou monologues (!?), mais aussi des boucles électroniques, de nombreux instruments de tous horizons, des bruitages enregistrés dans la rue, dans la nature ou à l’usine… Une richesse absolument jouissive pour un émerveillement de tous les instants, car l’ensemble profite d’une cohérence et d’une symbiose inouïe. Tout est bon pour créer des ambiances d’autant plus riches, surprenantes et ô combien immersives. nous est un véritable voyage sensoriel, une aventure auditive envoûtante qui nous arracherait à la réalité pour nous faire planer, nous bercer, nous faire danser ou nous inquiéter… avant de nous emmener le plus simplement du monde à la rencontre des Chinois de toutes origines dans leur quotidien (au marché, au travail, à la campagne ou au milieu de l’enfer urbain…). Au diable les couplets, refrains et autres constructions stéréotypées ; nous vit et invite son auditeur hypnotisé à participer à cette aventure. A quoi bon parler de découpage en pistes puisqu’elles se lient toutes pour ne former qu’un conte musical moderne, témoin merveilleux d’une Chine contemporaine où les traditions côtoient l’électrisante avancée technologique.



Dépouillé, épuré, léger… le frêle digipack titillait déjà la curiosité par son graphisme, mais le plus fascinant reste la lecture évidente qu’on peut en faire après écoute. Le design de nico, élaboré à partir des photos de Florent Georges et de Nîm, résume l’univers de nous : la figuration du sujet synthétisée par l’innocence touchante de cet enfant revenant du marché avec son chien, les tranches de vies quotidiennes figurées par les objets, personnages et décors ; des sons synthétiques traduits en illustrations vectorielles (mais aussi par des câblages électriques rappelant l’anime Rain), ou encore l’apparente désarmante simplicité sonore exprimée par le dépouillement des aplats.

Légèreté dans les chants, souvent fébriles… Timides, délicats ou espiègles pour Ling, suaves et chaleureux pour Nîm, leur apparente fausseté interpelle à la première écoute… qui en appelle insidieusement une seconde, puis une troisième… tant les mystères laissés et les sensations vécues durant cette première approche déstabilisante de surprises ne demandent qu’à être revisités avec un esprit plus ouvert et réceptif. La fragilité vocale prend alors un tout autre visage : on l’apprécie pour ses qualités humaines, avec ses défauts, ses hésitations, ses nuances… Le plus simple des bavardages de bureau (par exemple quand Nîm parle du câble internet qui passe sous les jambes de Ling) prend alors tout son sens au milieu de la danse des sons traditionnels et des fragrances mélodiques. Magique.



Sans refrain ou construction artificielle destinée à le conformer à un moule, nous est une expérience unique qui (r)éveille les sens ; le juste milieu insoupçonné entre musique électronique et expérimentation masturbatoire. Un album d’une trop courte heure qui se renouvelle sans cesse, un vrai voyage fait de découvertes perpétuelles, parfois intrigantes, toujours envoûtantes. Par son côté narratif et ses atmosphères singulières, il rappelle certains films aux identités sonores inoubliables, tels que Ghost in the Shell ou Blade Runner, mais se rapprocherait plus du planant Millenium Mambo pour ses vertus relaxantes et tripantes. Sortez des sentiers battus pour une balade intérieure, de préférence nocturne car seuls le calme et le silence permettent de saisir et d’apprécier chaque son de cet album hors normes. A 12 euros l’évasion (CD en vente en FNAC et Furet du Nord dans le Nord-Pas-de-Calais, ou sur le site officiel de n-Naos), ça ne se refuse pas !

Eric Oudelet


Sortie française : 2008
Site officiel : www.n-naos.com

Tracklist :
01 - i008
02 - Made in China
03 - Au sommet de la montagne industrielle
04 - Fer de la terre
05 - Refuser de grandir
06 - Mlle Susan est jugée
07 - Ruelle
08 - I hope, I am
09 - Ouvrage de Tofu
10 - A ma manière
11 - Aucun chemin où reculer

Visuels © n-Naos
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême