Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Ayumi Hamasaki - fairyland

Les sorties CD d’Ayumi Hamasaki sont toujours un mini-évènement médiatique, même si depuis bien longtemps déjà la frénésie de la période 1999-2002 a pris fin. Toutefois, maintenant qu’Ayu n’est plus qu’une artiste majeure parmi d’autres et qu’elle n’est plus (de loin) la meilleure vendeuse de disques de l’archipel, la maison de disques avex trax doit redoubler d’efforts stratégiques pour assurer aux CD de sa protégée une visibilité maximale. Car toutes activités confondues, Ayu reste tant bien que mal la première source de revenus de son label. Avec ce nouveau single intitulé fairyland, avex confirme sa volonté de créer une attente en annonçant les nouvelles sorties de l’artiste très à l'avance, puis en distillant au compte-gouttes les informations et les extraits audio/video.

La méthode est classique mais le fait est que jusqu'à l'an dernier, les sorties d’Ayu n’étaient officiellement confirmées que tardivement, tandis que l’on ne découvrait réellement les chansons qu’au mieux dans les 10-15 derniers jours. Or la plupart des fans devaient connaître par cœur ce fairyland (voire même sa face B, alterna) au bas mot un bon mois avant la date de mise en vente du single, grâce à diverses opérations de promotion parmi lesquelles une performance live anticipée dans l’émission Hey!Hey!Hey! Music Champ. Stratégie à double tranchant donc : le risque est en effet grand de lasser les acquéreurs potentiels avant même que le CD ne soit commercialisé, d’autant que l’attention des fans se porte déjà sur un extrait disponible de ce qui sera le prochain titre de l’artiste !

Toujours est-il que nous avons ici droit à un single placé bien sûr sous le signe de l’été, que les amateurs pourront, à leur convenance, acheter en version CD seul et/ou CD+DVD (le DVD contenant les clips des deux chansons du single ainsi qu’un sympathique making-of sous forme de diaporama de photos). Les deux jaquettes correspondantes sont sans doute parmi les plus jolies de toute la discographie de l’artiste : elles nous présentent sur des couleurs au ton chaud une Ayu cheveux mouillés au maquillage très discret, simple et naturelle. On retrouve le même genre de choix esthétiques dans le clip de fairyland, tourné à Hawaï entièrement en décors naturels absolument sublimes. Chorégraphie souple filmée sur des déplacements de caméra à courbure très ample, tenues vestimentaires aériennes pleines de drapés, ambiance enjouée, sourire éclatant et regards malicieux : tels sont les ingrédients de ce superbe PV, dont seul une courte scène d’incendie vient assombrir les couleurs vives.



La chanson est à l’image de la vidéo qui l’illustre : chaude et entraînante, relativement peu innovante au sein de la discographie d’Ayu, mais d’une efficacité que l’on n’avait plus entendue depuis longtemps parmi les pistes purement pop de l’artiste. Le retour aux arrangements du duo H/L n’y est d’ailleurs sans doute pas pour rien. Le côté presque caricatural (même s’il n’est pas déplaisant) d’un Angel Song ou d’un Honey a disparu, et l’on retrouve ici la recette classique mais appliquée avec dextérité de l’accompagnement synthétique relevé de guitare électrique, sans oublier le traditionnel piano électrique sur les parties plus lentes. Dommage que tout cela sente un peu trop le formaté : le schéma standard double couplet/refrain + pont + double refrain aurait pu laisser place à quelque chose de plus original, et Ayu se faire un peu plus présente…

Paradoxalement, si l’on peut reprocher à l’excellent fairyland son manque crucial d’innovation, c’est au contraire le côté un peu déroutant d’"alterna" qui place la face B du single un cran en dessous de sa face A. La principale surprise de cette seconde chanson réside dans sa rythmique assez variable et pleine de ruptures. Les différents passages d’intro musicale précédant les couplets sont exclusivement composés de guitare et batterie chargées, tranchant avec l’utilisation habituelle d’éléments synthétiques. Les couplets s’adoucissent ensuite un peu, avant un premier mini-blanc et l’explosion du refrain très rock, très entraînant… mais très court, puisqu’ interrompu rapidement par une rupture de rythme complète. Audacieux certes, mais surtout frustrant. D’autant que les reprises finales de ce refrain, amenées par un pont musical manquant d’énergie, ne suffisent pas à compenser cette frustration. A terme, alterna laisse ainsi un goût d’occasion manquée qui a de quoi agacer, puisque tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce titre une nouvelle petite bombe rock à la sauce Ayu, succédant ainsi aux excellents Because of You, GAME et autres is this LOVE?… Le clip de la chanson est d’ailleurs tout aussi étrange, baignant dans un univers glauque de spectacle de fête foraine avec marionnettes et clowns terrifiants, qui surprend sans réellement captiver.



Restent enfin les deux remixes, dont certains fans attendaient beaucoup puisque ceux-ci se font rares (après avoir été la marque de fabrique de l’artiste pendant plusieurs années). On commence par une nouvelle version de STEP you, chanson du précédent single d’Ayu, qui fait dans un espèce de reggae-wannabe ultra-commercial d’un pathétique innommable… Le remix de fairyland s’en tire à peine mieux, dans un registre électro-industriel dépourvu du moindre intérêt qui rappelle certains des plus mauvais titres de remplissage des vieux maxis de l’artiste.

Faut-il finalement conseiller l'achat de ce fairyland ? Les fans d'Ayumi Hamasaki y trouveront sans nul doute leur compte : la chanson-titre est une vraie réussite dans ce style pop caractéristique des succès de l'artiste, et son superbe clip justifie à lui seul l'acquisition de la version CD+DVD. Les non-connaisseurs qui voudraient s'essayer au style Ayu seront aussi rapidement mis dans le bain avec ce morceau tout à fait représentatif des travaux de l'artiste. alterna laissera par contre sans doute les néophytes dubitatifs, car si la piste est intéressante sur le papier, sa structure étrange risque fort de la reléguer au rang de simple chanson écoutable tout au plus. Quant aux remixes, mieux vaut faire l'impasse… Quoi qu'il en soit, le contrat estival est plutôt bien rempli pour Ayu, qui prépare d'ores et déjà ce qui sera sans doute le plus grand coup de son année : HEAVEN, une ballade à très gros budget qui servira de thème au très attendu film SHINOBI. fairyland vient à peine de sortir, mais les fans ne parlent déjà plus que de ça…

Kévin Petrement


Sortie : 3 août 2005
Référence édition CD+DVD : AVCD 30808/B
Référence édition simple CD : AVCD 30809

Tracklist :
01 - fairyland
02 - alterna
03 - STEP you "DJ TAKI-SHIT More Step Up Remix"
04 - fairyland "Bright Field mix"
05 - fairyland (Instrumental)
06 - alterna (Instrumental)

Visuels © avex



Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême