Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

m-flo - Tour 2005 BEAT SPACE NINE at Nihon Budokan

Allumez le plasma, poussez le canapé au fond du salon, éteignez les lumières et lancez le dernier DVD des m-flo. Ce BEAT SPACE NINE live filmé à Tokyo le 2 novembre 2005 arrache le spectateur pantouflard de son fauteuil et le transforme comme par magie en clubber débridé. Ce soir, vous êtes le roi (ou la reine) du dancefloor, et ça se passe devant votre télé.

Le tandem m-flo, composé du chanteur rappeur Verbal et de DJ Taku Takahashi (tout deux actionnaires Rayban comme Gilbert Montagné), était une nouvelle fois entouré d’un joli plateau de guests pour leur tournée 2005. Spécialiste des coopérations musicales, le duo hype de la pop / hip hop nipponne a invité pour celle-ci les mêmes artistes qui ont collaboré à leurs derniers albums : EMYLI, YOSHIKA, LISA, melody. et Ryohei Yamamoto ; auxquels s’ajoutent d’autres pop stars asiatiques pour ce grand concert au Budokan : les Coréens WHEE SUNG et BoA (le Tour 2005 est passé par la Corée le 17 décembre) ainsi que Miliyah Kato, Sowelu et Diggy-MO’. Que du beau monde ! Une remarque d’autant plus vraie quand voit défiler sur scène des chanteuses toutes plus sexy les unes que les autres… (les chanteurs aussi seraient séduisants, parait-il…).



m-flo, c’est avant tout un impressionnant melting-pot de genres musicaux. On a tout d’abord une forte composante hip hop en la présence du rappeur Verbal, hip hop qui se transforme en "hip pop" ou en pop tout court au grès des coopérations avec les invités ; chacun apportant de surcroît une teinte spécifique en fonction des morceaux : jazzy pour EMILY dans COZMO-NAUGTHY, romantique pour YOSHIKA dans let go… Il y a aussi les mix électro de Taku… Bref, ce concert de 2h10 est un énorme mélange sonore à la japonaise, réalisé avec bon goût, l’énergie et la spontanéité d’un live en bonus. Tout commence d’ailleurs très fort avec la présentation des guests par une voix off féminine dans la langue de Shakespeare. Verbal et ses invités venus sur scène pour l’opening se prennent pour des des petits chats mignons parodiés façon "japoniaiserie" sous les acclamations d’une foule déjà surexcitée. EMYLI et YOSHIKA nous ensorcellent complètement dès les deux premiers véritables titres : Taste Your Stuff et Loop In My Heart. Charisme, charme et performance vocale au top ; même Verbal est dans un grand soir ! Avec un son et une image 16/9ème parfaits eux aussi, on se délecte d’avance de la suite du spectacle.

Après SO EXCLUSIVE de la toute aussi sexy Sowelu, criarde et un peu moins juste que ses copines, YOSHIKA revient sous les projecteurs. Elle manque de s’étaler dans les escaliers mais ça ne la déconcentre en rien pour son interprétation irréprochable de tO yOUR bEAT, titre jazz et lounge qui apaise l’atmosphère, le temps de respirer après un début de live mené tambours battant. WHEE SUNG, le beau gosse coréen de service (lesté d’énormes boucles d’oreilles) rejoint alors Verbal. Il miaule… susurre quelques envolées lyriques qui semblent faire mouche dans le cœur des demoiselles. Il faut reconnaître que son côté charmeur timide se conjugue de fort belle manière avec le punch du rappeur des m-flo… jusqu’à ce que WHEE SUNG prenne sa voix de castrat quelques secondes… Court instant pénible pour nos tympans. Dans le style "je ne sais pas chanter mais je viens m’amuser aussi", DJ Taku s’immisce sur le devant de la scène et s’improvise chanteur et danseur avec EMILY, vêtue d’une courte robe rouge qui ne fait pas monter que la température. Le DJ maladroit dans un rôle peu habituel fait rire, il a eu raison de lâcher son clavier et sa platine derrière lesquels il salue d’habitude placidement la foule comme un Casimir.



Le spectacle se poursuit avec ONE DAY, un slow où Miriya Kato charme l’assistance par le mariage parfait de sa voix avec les chœurs. Cet ensemble d’une grande force rattrape le chant de Miriya seule qui a tendance à vaciller. Une nouvelle guest-star fait son entrée pour trois titres consécutifs : LISA, pas très glamour avec sa courte veste à fourrure et sa longue robe marron à paillettes, toutes deux périmées… C’est peut-être même pour cette raison qu’on ne s’enthousiasme réellement qu’à son deuxième morceau come again, bien sympa et dansant, où Verbal retire ses lunettes ! TRIPOD BABY se voit ensuite bizarrement réarrangé avec des passages moyen-orientaux puis dance.

Plusieurs titres tout juste bons à la suite ? Ça ne pouvait durer ! DJ Taku reprend seul les commandes et nous assène un mix techno imparable qui met la salle en ébullition (et votre salon par la même occasion) avant d’enchaîner sur le phénoménal et groovy A.D.D.P transcendé par EMILY en solo. Aspiré, on se lève, littéralement transporté par les ondes avec une irrésistible envie de danser. Un night club s’est ouvert à domicile. Ryohei Yamamoto s’empare du micro pour un petit break suivi du retour de Verbal pour le hit Astrosexy, toujours dans une atmosphère surchauffée. Le rappeur des m-flo tend le micro dans les gradins à un salaryman grassouillet qui lui donne la réplique, complètement emporté par la musique. Fou rire garanti pour nous et moment de gloire pour l’homme à la cravate (jusqu’à ce qu’il achète le DVD). Les excellents morceaux se succèdent désormais sans répit ; ainsi vient le tour du sexy et jazzy COZMO-NAUGHTY avec EMYLI (impériale ce soir-là), suivi d’un DOPEMAN? "hip pop R’n’B" enlevé pour lequel le rappeur Diggy-MO' de Sould’OUT fait son apparition (avec sa casquette, son blouson en cuir et toute sa quincaillerie). Très loin du patchwork ridicule que le néophyte pourrait craindre, le trio est tout simplement excellent : Diggy-MO' apporte son grain de folie avec ses mimiques caricaturales de rappeur et son timbre de voix grave légèrement enroué, on reste aussi en extase devant EMYLI en jupette blanche et paillettes. Les m-flo ont du se dire "puisqu’on part dans le délire, autant y aller franchement" : DJ Taku se déguise en mexicain avec poncho, sombrero géant et maracas (quel comique ce DJ), et des danseuses de salsa viennent se trémousser sur scène pour l’exotique gET oN!. Une chanson sympathique mais pas inoubliable. Nos oreilles nous signalent que Verbal fatigue… Le final du concert tombe à pic.



m-flo nous a réservé pour le dessert une sélection de ses meilleures coopérations, à commencer par the Love Bug, piste pop R’n’B présente en clip sur le DVD live de l’an dernier. La chanteuse coréenne BoA fait une entrée fracassante et illumine la salle de son sourire. La miss rayonne dans ce morceau accrocheur, et compense ainsi la performance vocale moyenne de Verbal qui va pouvoir souffler un peu avec la ballade let go. Un orchestre prend place (avec violonistes, contre bassistes…) et accompagne une YOSHIKA simplement magnifique dans son duo romantique, mélange de lyrisme et de rap ténu. On garde le romantisme et on y ajoute une bonne dose de pop sucrée pour le désormais classique miss you avec melody. et Ryohei Yamamoto qui clôt le spectacle en beauté dans un feu d’artifice de serpentins.

Un reportage backstage de quinze minutes complète le DVD avec de nombreuses petites interviews des artistes (m-flo, EMYLI, YOSHIKA, LISA, Ryohei Yamamoto et melody.) dans les coulisses de la tournée. Le montage nous permet de découvrir rapidement quelques salles de concert japonaises (toutes plus rutilantes les unes que les autres). Pas l’ombre d’un sous-titre à l’horizon, même anglais, ce qui peut laisser un énorme sentiment de frustration après un concert aussi enthousiasmant…

Un live spectaculaire, des artistes séduisants dans tous les sens du terme, une ambiance de folie contagieuse… Ce live des m-flo devrait non seulement combler les fans du duo et les amateurs de J-Pop en général, mais aussi le simple curieux qui a envie de découvrir la pop asiatique et passer une bonne soirée en musique. C’est frais, authentique, ça donne le sourire, dommage que ça ne dure que deux heures.

Eric Oudelet


Sortie : 22 février 2006
Spécificités : DVD9 zone 2 NTSC
Référence : RZBD-45334
Site officiel : www.m-flo.com

Tracklist :

01 - BEAT / m-flo
02 - Taste Your Stuff / m-flo loves EMYLI & YOSHIKA
03 - Loop In My Heart / m-flo loves EMYLI & YOSHIKA
04 - SO EXCLUSIVE / m-flo loves Sowelu
05 - tO yOUR bEAT / m-flo loves YOSHIKA
06 - I'M DA 1 / m-flo loves WHEE SUNG
07 - VANESSA / m-flo loves EMYLI
08 - ONE DAY / m-flo loves miliyah Kato
09 - How You Like Me Now? / m-flo loves LISA
10 - come again / m-flo loves LISA
11 - TRIPOD BABY / m-flo loves LISA
12 - WAY U MOVE / m-flo
13 - A.D.D.P / m-flo loves EMYLI
14 - Astrosexy / m-flo loves
Ryohei Yamamoto
15 - COZMO-NAUGHTY / m-flo loves EMYLI
16 - DOPEMAN? / m-flo loves EMYLI & Diggy-MO'
17 - gET oN! / m-flo
18 - the Love Bug / m-flo loves BoA
19 - let go / m-flo loves YOSHIKA
20 - miss you / m-flo loves melody. & Ryohei Yamamoto
Bonus : Documentary of m-flo Tour 2005 BEAT SPACE NINE ~presented by GYAO~

>> Acheter la version officielle japonaise de ce DVD chez notre partenaire YESASIA (environ 28 euros)

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême