Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Tommy heavenly6 - Tommy heavenly6

Décidément Tomoko Kawase, la chanteuse du groupe culte the brilliant green, ne manque pas de ressources. Au point que l'on finit par ne plus savoir s'il faut louer son esprit créatif ou s'inquiéter pour ce côté schizophrène qui la pousse à se lancer dans des délires de plus en plus fous… Le projet Tommy heavenly6 se pose ainsi comme le côté obscur de l'autre carrière solo de l'artiste : Tommy february6. Fini le revival 80's et les chorégraphies volontairement ridicules sur tons pastels et mélodies sucrées : place au rock, au vrai, et à une image plus sombre sur des tons rose et noir !

Malgré la forte cohérence existant entre les deux projets solo de Tomoko Kawase, il est toutefois une différence fondamentale entre ces deux moutures. Là où Tommy february6 pouvait se permettre tout et n'importe quoi, puisque son personnage est l'incarnation même de ce côté décalé typiquement nippon, Tommy heavenly6 semble avoir fait, sans pour autant renoncer à sa personnalité, le choix de la crédibilité. Un choix beaucoup plus difficile à promouvoir sur le plan commercial, puisque l'image et la curiosité ne suffisent plus à convaincre le public. Les faits sont là : les singles de Tommy heavenly6 se sont légèrement moins bien vendus que ceux de Tommy february6. La musique de Tommy heavenly6 est une musique rock féminine, faite de mélodies punk qui n'innovent en rien et ont déjà fait le succès de nombreuses stars internationales. On est donc loin du produit d'appel constitué par l'originalité et l'inventivité dont peuvent se vanter les productions de Tommy february6.



Il n'empêche que les travaux de Tommy heavenly6 n'en sont pas inintéressants pour autant. Et pour cause : avec ce nouveau projet, Tomoko Kawase est en terrain connu puisqu'elle flirte à nouveau avec le registre de son groupe d'origine, The brilliant green. Entourée d'une équipe mystérieuse connue sous le nom de Mark & John, elle nous livre ici un premier (et unique ?) album constitué de compositions surprenantes de maîtrise. Avec seulement 11 pistes et une durée inférieure à 40 minutes, le disque est particulièrement court mais n'en est pas moins très riche. Il s'ouvre sur un inédit intitulé 2Bfree qui pose rapidement les bases musicales du CD : guitares très présentes, rythme marqué à la batterie, effet métallique permanent sur la voix et chorus sur les refrains. La piste manque un peu de charisme, mais a le mérite d'être une très bonne entrée en matière avant de rentrer dans le vif du sujet. Ready ? est une des chansons emblématiques de cet album. Immédiatement, l'interprétation, les effets vocaux et l'efficacité de la mélodie sur arrangements punk font penser à Superbus, l'esprit Tommy en plus. Les paroles sont riches en passages anglophones qui sont autant de gimmicks très porteurs, d'autant plus que la prononciation anglaise de Tomoko est irréprochable. Le résultat est en tout cas dévastateur !

Autre morceau majeur du disque : Wait till I can dream, une piste rock aux accents plus sombres et métalliques qui marque par un refrain dont l'efficacité est à la mesure de son total manque d'originalité. Elle est suivie par un nouvel inédit dont c'est également le refrain qui porte toute la chanson pour en faire une jolie réussite rock : l'excellent fell in love with you évoquera ainsi aux amateurs les travaux de No Doubt et la carrière solo de sa chanteuse Gwen Stefani. Wanna be your idol rappelle quant à elle le côté sombre de Wait till I can dream en un peu moins fédérateur toutefois. Le fait est, en tout cas, que ces trois chansons font état d'une impressionnante maîtrise, et si les effets vocaux sont très présents pour couvrir une absence de moyens naturels, on ne peut nier que le travail est d'excellente qualité.

+gothic Pink+ est la piste qui est mise en avant pour la promotion de cet album, avec un clip dédié dans lequel plusieurs scènes font apparaître une tombe au nom de Tommy heavenly6, appuyant la théorie selon laquelle cet album serait le premier et le dernier du projet. La chanson est à l'image de sa vidéo et de son titre : féminine mais sombre, dans un style punk assez ravageur, sur des guitares lourdes et avec un chant volontairement à la limite du criard. Encore une belle réussite ! Tout aussi sombre avec le même aspect très métallique que Wait till I can dream, Swear est par contre un peu en dessous du lot de par un flagrant manque de relief. Heureusement l'excellent Lost my pieces vient immédiatement relever le niveau, avec une rythmique de ballade rock et des instruments très rocks également, associés à une efficacité typiquement pop. Une fois de plus on pense à Superbus sur les effets vocaux et l'interprétation. Les paroles sont tout aussi typiques du genre et contribuent à faire de cette piste un véritable modèle commercial, particulièrement réussi : "I had a dream so... in my dream / Under the star light, baby... / I'll say goodbye to you... ok? / Everything is just a dream / so... When I wake up / I loose you from my head...oh yeah".



Autre poncif du genre qui surprend par une construction que l'on n'aurait vraiment pas attendu de Tommy : Gimme All Of Your Love, une piste initialement composée pour la compilation LOVE for NANA en hommage au fameux manga d'Ai Yazawa. Le morceau ferait parfaitement honneur à n'importe quelle compil’ de Punk féminin à l'américaine tant Tommy y assoit sa maîtrise, avec notamment un pont chanté très entraînant ! Et pour conclure l'album, deux chansons viennent, dans deux styles différents, achever avec beaucoup de savoir-faire l'exploration d'une sélection rock commerciale pour le moins soignée. LCDD est ainsi une excellente piste, dont la mélodie dominée par les guitares et les chorus est particulièrement bien spatialisée. Quant à Hey, my friend, il s'agit du deuxième titre sorti en single par Tommy heavenly6, une ballade rock qui emprunte énormément à Avril Lavigne mais s'avère elle aussi très réussie.

Surprenant de crédibilité, cet album de Tommy heavenly6 l'est aussi par la qualité des titres inédits du disque, bien loin du niveau souvent bâclé des pistes de remplissage qui ponctuent les opus de beaucoup d'artistes majeurs. Les fans qui ont suivi les différents singles de Tomoko Kawase seront donc comblés de retrouver plusieurs nouveaux titres dont la qualité est indéniable. Au fil des chansons on pense à Superbus, Gwen Stefani, Avril Lavigne : Tommy n'a effectivement rien inventé, mais elle fait son travail avec une maîtrise bluffante, servie par des accompagnements soignés qui se donnent les moyens de leur réussite. Les amateurs de Punk au féminin y trouveront donc leur compte à coup sûr ! A noter que cet album est également disponible en version collector dans un packaging spécial comportant un DVD de clips et making-of.

Kévin Petrement


Sortie : 24 août 2005
Référence : DFCL-1196
Le site officiel : www.sonymusic.co.jp/Music/Info/Tommyheavenly6/index.htm

Tracklist :
01 - 2Bfree
02 - Ready?
03 - Wait till I can dream
04 - fell in love with you
05 - Wanna be your idol
06 - +gothic pink+
07 - Swear
08 - Lost my pieces
09 - GIMME ALL OF YOUR LOVE!!
10 - LCDD
11 - Hey my friend


>> Acheter la version officielle japonaise de cet album chez YESASIA (environ 18 euros)
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême