Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Boris - New Album

Boris est un groupe japonais indépendant de rock expérimental, connu dans nos contrées pour ses nombreux passages en Europe, mais étrangement peu pour son hyperactivité en studio. Sur scène, la musique du trio cloue sur place et, comme ses albums ne parviennent pas forcément à produire le même effet, on continue de préférer Boris en live. Une tournée européenne est prévue cet été et New Album arrive au moment opportun afin de s’y préparer. Attention au choc, si ce nouveau Boris est inconcevable avant écoute, il est vraiment divertissant et donc abordable !

Après avoir sorti Klatter en février, son sixième album en collaboration avec Merzbow, maître de la noise japonaise, Boris est de retour avec son quinzième album original : New Album. Ce dernier est édité depuis le 16 mars 2011 au Japon en CD et LP, des versions qui ne diffèrent que légèrement. Nous parlerons ici du CD dont certains morceaux apparaîtront dans Heavy Rocks et Attention Please, les deux prochains albums de la formation, déjà programmés pour le 24 mai.

Boris a toujours réussi à faire voyager au fil de ses disques, à mille lieues les uns des autres, passant de la musique expérimentale, au drone et au stoner par exemple, n’attirant ainsi qu’un public de niche réfractaire à la musique commerciale. New Album est très certainement le plus déroutant et celui qui fait couler le plus d'encre. En effet, il sonne très pop dans son ensemble, loin des genres fétiches de la formation. On peut se demander s'il s'agit bien là d'un CD de Boris. Ses membres auraient-ils trop inhalé l'odeur sucrée de leurs fumigènes lors de leurs nombreux concerts ? Auraient-ils craqué face au matraquage médiatique quotidien des nouvelles idols féminines ? Cependant, bien qu'on puisse crier au scandale ou à la tromperie au premier abord, une fois la surprise passée, le résultat fonctionne et pourrait même coller une nouvelle identité au groupe !



Ainsi, New Album choque d'entrée de jeu avec Party Boy, dont le titre annonciateur n’était pas à prendre à la légère. La pulsation est donnée par la batterie avant que ne s’ajoute une légère partie de guitare électrique, puis le chant de Wata et la touche électronique du synthétiseur. Incontestablement, ce morceau sonne très dream pop. La chanteuse ensorcèle, joue avec l’auditeur et l’aguiche grâce au ton sensuel employé. On retrouve d'ailleurs la même impression avec Kuroppoi Guitar et son beat marqué où Wata et Atsuo se partagent la vedette. La chanteuse en fait des tonnes pour notre plus grand plaisir en laissant traîner sa voix, qui sera ensuite électroniquement saccadée puis remplacée par celle de son homologue masculin sur un ton plus viril et violent. L'ambiance étant à la fois envoûtante et pesante, le résultat s'annonce sensationnel en live.

L'électro prédomine dans cet album et le morceau le plus improbable pour une entité comme Boris est très certainement Black Original grâce à son rendu techno / clubbing où la grosse partie de l'instrumentation repose sur le synthétiseur. Atsuo alterne voix vocodée, profonde et lascive, trimbalant l’auditeur entre suffocation et tentation tandis que ses nerfs sont également mis à l'épreuve par divers effets de synthé. Dans un registre à l'inspiration plus rock, Jackson Head bénéficie également un fond sonore techno-électro très plaisant. Le chanteur devient beaucoup plus agressif en criant presque son texte et s’amuse par moments à faire grincer sa guitare à l'aide de sa pédale de distorsion. On n’aurait jamais imaginé Boris produire de tels titres mais, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le groupe parvient à captiver autant qu'avec le reste de sa discographie.

Le côté entraînant propre au trio n'est pas abandonné pour autant avec Flare et Tu, la la. Dans la première chanson, le bruit de sirène tient en haleine avant qu’un synthétiseur presque psychédélique n'apparaisse puis saccade en laissant le chant d'Atsuo éclater. Ce dernier, calme et planant dans les couplets, insuffle un fort dynamisme aux refrains et aux passages marqués par la batterie. Il nous gratifie d'ailleurs d'un solo de guitare très appréciable au milieu de cette chanson qui fonctionnerait très bien en générique d’un shônen anime ! Avec Tu, la la par contre, on ressent tout le poids de l'instrumentation nous écraser tandis qu'Atsuo captive avec son chant aérien, presque hallucinatoire. La touche électro n'est pas non plus dénuée d'intérêt et accentue encore davantage cette impression de subir inéluctablement le poids de ce morceau, tout en restant bouche bée.



Il est possible que Boris joue réellement avec son public, ou qu'il ait simplement voulu explorer d'autres horizons au détriment des attentes des fans. Quoiqu'il en soit, New Album s'impose comme l'un de ses plus intéressants opus, peut-être le plus accessible, capable d’attirer un tout nouveau public, beaucoup plus large. La diversité des compositions donne un CD difficilement classable, déconcertant et surprenant pour un tel groupe, mais avec un résultat plus que frais et envoutant. Les sensations procurées confirment le caractère immanquable de l’unique date française de la tournée européenne 2011, le 22 juin à la Maroquinerie de Paris. La musique de Boris prenant réellement vie en concert jusqu’à laisser les spectateurs ébahis, l'addiction ne devrait en être que plus forte dans ces conditions.

Angela Azzarone


Sortie : 16 mars 2011
Référence version CD : NFCD-27306
Référence version LP : DYMV-996
Site officiel : www.borisheavyrocks.com

Tracklist CD :
01 - Party Boy
02 - Kibou -Hope-
03 - Flare
04 - Black Original
0
5 - Pardon?
06 - Spoon
07 - Jackson Head
08 - Kuroppoi Guitar
09 - Tu, la la
10 - Looprider

Tracklist LP :
01 - Flare
02 - Kibou -Hope-
03 - Party Boy
04 - Black Original
05 - Pardon?
06 - Spoon
07 - Jackson Head
08 - Kuroppoi Guitar
09 - Tu, la la
10 - Looprider

A lire également : live report et interview Boris à Paris le 21 mai 2008

>> Acheter New Album de Boris chez YESASIA

Visuels © Daymare, Tearbridge

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême