Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

SMTOWN - '06 SUMMER SMTOWN

Qu’est-ce que ‘06 SUMMER SM TOWN ? C’est la compilation estivale annuelle du label SM Entertainment, mastodonte de l’édition coréenne qui réunit régulièrement ses artistes les plus populaires pour un CD saisonnier événement (il existe des versions hivernales...). Cet été, c’est une pléthore de jeunes groupes et chanteurs qui s’y collent : Dong Bang Shin Ki, BoA, Super Junior, TRAX, TSZX, BlackBeat ou encore Hyeonjin et KANGTA. Tous interprètent une chanson ensemble puis un morceau individuel créé spécialement pour l’occasion. Si vous vous attendiez à swinguer sur des hits torrides et dynamiques, c’est raté. La compilation est mollassonne et, à part le titre phare Red Sun, aucun n’arrive à nous tirer de l’endormissement provoqué à son écoute.



Si la première chanson de l’album se veut joyeuse avec son rythme pop et un brin disco, le reste ne suit pas du tout. Red Sun est l’argument qui doit faire acheter le disque et SM a bien misé sa promo dessus. Ce titre auquel tout le monde participe nous donne un petit aperçu du style de tous les artistes qui vont chanter sur l’album. Alternance de chœurs et de solos, c’est plein de bons sentiments, aussi gai et souriant qu’une fusion Lorie/Ilona. Les jeunes gens à la voix langoureuse mais pas assez affirmée pour être sensuelle prédominent, avec cependant quelques passages un peu plus hype et funky auxquels on se raccroche en se disant que la jeunesse coréenne est peut-être aussi un peu rebelle. Que nenni, le reste du CD nous démontrera que les artistes présentés sont ici (et contrairement à leurs habitudes pour certains) sages comme des images. Leurs chansons lissées ne risquent pas d’effrayer l’adolescente en fleur, première acheteuse de cette compilation qui regroupe de très jolis minois, si ce n’est de bons interprètes.
A noter tout de même le clip très sympa de Red Sun nous rappelle ceux des célèbres Mini Moni dans leur période over-kawaii. Le décor style "dessin de maternelle", les couleurs pétantes et les jolies bouilles des jeunes artistes tout heureux dans ce monde cartoonesque donnent encore plus de charisme et de bonne humeur à la chanson phare du CD. L’ambiance très conviviale apporte à elle toute seule la touche de gaieté et d’enthousiasme qu’il manque au reste de la compilation. Un clip absent du packaging commercialisé, mais qui mérite d’être vu et qui donne toute sa dimension à la chanson. Après l’avoir découvert, vous vous repasserez le titre en boucle en affichant un joli sourire innocent.



Ce qui est surprenant dans ‘06 SUMMER SM TOWN, c’est que les garçons sont nettement moins dynamiques que les filles. BoA avec TOUCH ou encore Hyeonjin avec Raindrops nous offrent des chansons un petit peu enlevées et rythmées, teintées d’électro et de funk. Les refrains, sans être très originaux, restent dans la tête et peuvent se siffloter dans la rue. On sent que les filles voudraient être plus agressives, plus percutantes mais qu’elles n’osent pas pousser la voix. C’est dommage car cela aurait donné plus de pêche et les chansons auraient été beaucoup plus marquantes. Elles font tout de même mieux que les mecs qui nous ébahissent par leur platitude musicale. Les slows des Dong Bang Shin Ki (Oasis) et KANGTA (Summer Night Love) par exemple sont sirupeux au possible, sans parler de la grosse déception de TRAX, groupe rock qui fait lui aussi dans l’hypoglycémie avec Without You. Les voix sonnent juste et sont harmonieuses mais, tout comme leurs consoeurs, les garçons manquent de courage pour véritablement s’exprimer (NDLR : peut-être les méfaits de la canicule assommante). Bon, on peut mettre à leur décharge l’incompréhension des paroles coréennes, les titres ont peut-être beaucoup plus d’attrait lorsque l’on comprend ce qu’il s’y dit. Mais musicalement parlant, c’est mièvre et banal au possible.

La fin de la compilation s’améliore un petit peu, même si les groupes n’arrivent toujours pas à s’émanciper. BlackBeat nous donne un petit aperçu de la fougue coréenne avec Shake … fougue qui reste très limitée, mais on prend ce qu’on nous offre. D’entrée de jeu le son est groovy et funky et le groupe de jeunes éphèbes nous incite vivement à "shaker notre body". On aimerait bien et on attend avec impatience que le tempo s’envole. La fin de la chanson arrive et personne ne s’est énervé. On a sautillé pendant toute la chanson pour rien. Un peu déçu, Smile des Super Junior semble bien parti pour nous apporter enfin le salut tant attendu. Des sons de jeux vidéo rigolos et un rythme assez dynamique nous mettent en condition pour une chanson amusante et déjantée. On espère beaucoup, c’est le dernier véritable morceau de la compilation, mais là encore une nouvelle déception nous attend. Smile est un titre ultra court qui, comme ses prédécesseurs, part d’une bonne idée mais ne se réalise qu’à moitié.



‘06 SUMMER SM TOWN est une compilation qui pêche par bien des côtés. On sent qu’il y a du potentiel, normal avec autant de noms prestigieux de la scène coréenne, mais les producteurs n’ont pas osé lancer leurs petits jeunes sur des chansons pêchues. Pourtant, les dix titres (auxquels s'ajoute l’instrumentale de Red Sun) ont été écrits par de grands compositeurs coréens tels que Song, Genji, Hwang Sung-je, Kim Young-hoo, Kim Ji-hoo, ou encore Ziggy (qui a signé Number One et Spark pour BoA) ! Du coup l’ensemble est très poussif et ne met pas du tout en valeur les spécificités de chaque artiste. Ces derniers, encore jeunes et donc au style pas toujours bien affirmé, se trouvent noyés dans une compilation au goût amer d’uniformité. Seule la plastique et la renommée des Dong Bong Shin Ki, des Super Junior ou de BoA (l’une des meilleures chanteuses du panel, loin d’être transcendante sur cette production) aideront à faire vendre la compilation. Red Sun est là pour sauver le navire, mais est-ce suffisant pour rendre l’album digne d’intérêt ?

Gwenaelle Durand


Sortie : 20 juin 2006
Site officiel : http://star.ilikepop.com/starhome/smtown/

Tracklist :
01 - Red Sun / SMTOWN
02 - Oasis / Dong Bang Shin Ki (TVXQ!)
03 - Dancing Out / Super Junior
04 - Summer Night Love / KANGTA
05 - TOUCH / BoA
06 - Catch the Shooting Star / TSZX
07 - Without you / TRAX
08 - Raindrops / Hyeonjin
09 - Shake / BlackBeat
10 - Smile / Super Junior
11 - Red Sun (instrumental version) / SMTOWN
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême