Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

BoA - ARENA TOUR 2005 BEST OF SOUL

L'année 2005 aura été bien calme pour la star coréenne sur le marché nippon. Non pas que les ventes de ses derniers CD soient mauvaises (excepté pour son dernier single make a secret), mais c'est plutôt l'absence de nouveautés rafraîchissantes qui se fait cruellement sentir. D'un autre côté, BoA en fait énormément sur tout les fronts : le nouvel album Girls on Top pour le marché coréen, son rôle d'actrice dans une série télé chinoise... Il vaut mieux se contenter de son excellent best-of japonais que faire avec un nouvel album bâclé. 2005 aura surtout été marqué par une tournée printanière à guichets fermés, qu'avex trax nous propose aujourd'hui en double DVD. Près de deux heures de live avec les meilleures chansons de BoA et un long documentaire... un programme pour le moins alléchant !


Sorti en juillet 2005, BoA ARENA TOUR 2005 BEST OF SOUL fut précédé de quelques mois par l'album -presque- éponyme. La set list du concert se compose à peu près des mêmes chansons : de la pop énergique ou acidulée, des ballades mielleuses, des morceaux au côté R'n'B plus prononcé mais aussi quelques titres plus rock, car n'oublions pas que le Japon est un territoire d'exploration pour BoA qui y revisite les genres musicaux en les accommodant de sa touche sucrée. Pour en savoir davantage sur toutes ces chansons, nous vous invitons à lire la critique complète du très bon BEST OF SOUL. La set list promet donc beaucoup, reste à assurer un spectacle à la hauteur.

La gigantesque salle comble d'Osaka est venue applaudir BoA version nouveau look, plus "mature" : cheveux courts devant et tombant sur le front, minishorts, bottes à talon et cuisses à l'air. Elle a beau sourire, on la sent particulièrement "coincée" pour une fille qui nous a habitués à tant de dynamisme dans le chant et les chorégraphies. Visiblement, elle se sentait beaucoup plus à l'aise avec sa queue de cheval et ses baggy ou ses jeans que dans cette tenue racoleuse de supermarché. Quelle déception lors des premiers morceaux du concert, déception ne concernant hélas pas que les costumes (à l'exception de quelques robes classieuses et sophistiquées), ses pas de danse sont moins péchus que d'habitude, et sa performance vocale déséquilibrée. La voix de BoA est trop aigue et criarde, essentiellement durant le premier tiers du concert. Elle gagne en puissance ce qu'elle perd en prestance et maîtrise dans les graves, ce qui est fort dommage car c'était une qualité plus qu'appréciable quand on pense à toutes ces chanteuses asiatiques aux voix suraiguës. Il faudra donc se contenter d'une bonne interprétation générale, mais sans éclat et sans grande conviction, à l'exception de quelques très beaux passages comme KONOYO NO SHIRUSHI que BoA chante avec émotion, entourée d’un guitariste, d’un contrebassiste et de ses deux choristes. En parlant de musiciens et d'orchestre, on se demande pourquoi celui-ci est repoussé au fond de la scène pendant la quasi-intégralité du spectacle, caché sous le décor. Ils sont punis pour avoir critiqué le styliste chargé des costumes ? Conséquence fâcheuse : la large scène parait souvent vide... On relève pas mal de petites incohérences de ce style dans la gestion de ce live. On retrouve par exemple BoA attachée sur un char qui fait le tour de la salle durant Shine We Are!... Elle a quand même mieux à faire que d'aller jeter des balles au public comme un automate pendant un titre aussi accrocheur et remuant !



Beaucoup d'imperfections s'accumulent mais ce concert est loin d'être mauvais, les titres sont bons et leur enchaînement bien choisi. La fin du spectacle est une réussite, au niveau de ses deux précédents DVD. Il aura quand même fallu attendre NO.1 et QUINCY pour que BoA retrouve sa (véritable ?) voix et son dynamisme. Dans la foulée et après un très beau MERI KURI, elle reporte des fringues punky/fashion plus habituelles et une casquette. Tout rentre dans l'ordre, ce n'est pas trop tôt ! Message pour les managers d'avex : il vaut peut-être mieux se sentir bien dans ses baskets que de chercher à exhiber à tout prix un bout de chair fraîche...

Techniquement, le DVD est réussi : image 16/9ème, bon encodage et couleurs profondes. La qualité de leur restitution trahit du même coup la pauvreté des jeux de lumière en début de concert. La première partie est décidément peu glorieuse puisqu'on y compte nombres de séquences ratées : plans inintéressants, montage stroboscopique systématique agaçant et injustifié, et beaucoup de cadrages désagréables à l'oeil (chanteuse et danseurs coupés au niveau des articulations ou juste au niveau des pieds : de grossières erreurs perturbantes au visionnage qu'on aurait jamais imaginées voir dans une production professionnelle de ce niveau). Heureusement, la réalisation des deux autres tiers du concert s'avère tout à fait à la hauteur. Ouf !



Un documentaire d'une heure sur cet ARENA TOUR 2005 remplit le deuxième DVD, c'est une bonne occasion pour entrapercevoir les coulisses d'une telle tournée, du perfectionnement des chorégraphies aux entraînements de changement de costume, en passant par les répétitions de l'orchestre et la conception des vêtements. Suivent de nombreux plans filmés en backstage juste avant ou pendant les lives de Yoyogi, Osaka ou encore Nagoya. On profite ainsi de quelques tranches de vie amusantes : BoA qui tente d'ouvrir un paquet de bonbons ou BoA qui émerveille son staff par deux tours de magie... Le reportage est parsemé d'extraits d'interview de la chanteuse puis de ses musiciens, choristes et danseuses sur la fin. Ce film bien sympathique sera d'autant plus apprécié par qui comprend le japonais ; inutile d’espérer un sous-titrage même anglais, c’est une fois de plus l’éternel absent des bonus DVD nippons. L'image et le son sont de bonne facture, sauf durant les premières minutes du documentaire, sûrement filmées en mpeg-2, ce qui entraîne un bruit vidéo inesthétique après montage et réencodage pour ce DVD.




Mine de rien, ce gros bonus fait figure d'argument de poids quant à l'acquisition éventuelle de ce double DVD, l'envie d'écouter les derniers gros titres de BoA en live (QUINCY, MERI KURI...) étant le second... et le dernier. Difficile d'accrocher à ce concert avare en émotions, handicapé par un long démarrage poussif dans la prestation scénique et dans sa réalisation. Les costumes de la chanteuse n'étant pas du meilleur goût et les chorégraphies reléguées au second plan, on préférera revenir aux deux premiers DVD live japonais, plus vivants et excitants.

Eric Oudelet


Référence : AVBD-91314
Format : DVD japonais zone 2 NTSC

Sortie : 6 juillet 2005
Site officiel : www.avexnet.or.jp/boa

DVD 1 :
0
1 - Kiseki
02 - LISTEN TO MY HEART
03 - Rock with you
04 - Amazing Kiss
05 - Kimochi wa tsutawaru
06 - DOUBLE
07 - Prelude to
KONOYO NO SHIRUSHI
08 -
KONOYO NO SHIRUSHI
09 - B.I.O
10 - Be the one
11 - Prelude to LOVE & HONESTY
12 - LOVE & HONESTY
13 - JEWEL SONG
14 - Shine We Are!
15 - VALENTI
16 - NO.1
17 - QUINCY
18 -
MERI KURI
19 - DO THE MOTION
20 - With U
21 - Every Heart

DVD 2 :
BEST OF SOUL ARENA TOUR 2005
Document MOVIE
(film documentaire sur la tournée 2005)


Visuels © avex

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême