Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

GARNET CROW - Best Selection 2000 to 2005

Le 29 Mars 2000, GARNET CROW faisait ses débuts en major chez Giza Studio avec Mysterious Eyes, un générique de l'anime Detective Conan pour lequel le groupe composera par la suite bon nombre d'autres thèmes célèbres. Depuis, le quatuor a fait du chemin et, doucement mais sûrement, s'est construit une solide fanbase qui lui permet de revendiquer aujourd'hui le statut de valeur sûre au sein de sa maison de disques. Pourtant GARNET CROW reste un groupe relativement peu connu du grand public. Le manque de promotion réalisée autour de leurs productions ainsi que l'image lisse et très (trop ?) professionnelle des membres du groupe a sans doute joué en leur défaveur sur ce point. La sortie de ce premier best-of de GARNET CROW, commémorant le 5ème anniversaire de ses débuts, constitue donc une occasion à ne pas manquer de découvrir leurs travaux !

C'est en 1999 que Yuri Nakamura (compositrice et chanteuse), Nana Azuki (parolière et claviériste), Hitoshi Okamoto (guitariste) et Hirohito Furui (arrangeur et claviériste) se retrouvent pour la première fois à collaborer sur un projet professionnel commun. Les quatre artistes sont appelés par la maison de disques qui les emploie, Giza Studio, pour travailler ensemble sur la première tournée de l'artiste phare du label : Mai Kuraki. Bien sûr tous se connaissent déjà plus ou moins bien, mais cette expérience constituera pour eux un véritable coup de foudre artistique. Très vite Nana Azuki, fascinée par la voix chaude et profonde de Yuri Nakamura, se met en tête de lui écrire des paroles de chansons, tandis que Yuri, Okamoto et Furui s'attèlent à la musique. De cette union naît un premier mini-album sorti en Indies en 1999, qui achèvera de convaincre Giza Studio de les faire signer en major. En Mars 2000, le groupe fait ses débuts avec un générique de l'anime à succès Detective Conan, qui marque le début d'une carrière modèle.

Entre 2000 et 2005, GARNET CROW sortira un total de 4 albums, tous honorés d'un succès d'estime sans jamais atteindre les sommets ni défrayer la chronique. Giza n'est pas très enclin à faire de la promotion, le groupe doit donc compter presque exclusivement sur ses partenariats avec des anime tels que Conan ou plus récemment Mär Heaven pour voir ses travaux médiatisés. Mais qu'importe, les fans restent au rendez-vous, et malgré les élans indépendantistes de Hitoshi Okamoto, le parcours de GARNET CROW reste globalement épargné par les embûches. C'est d'ailleurs peut-être bien là le problème. Car si le premier album était une merveille de création, dotée d'une âme colorée et d'une personnalité très riche, et même si le suivant restait de très honnête facture, les deux derniers opus du groupe voient celui-ci se reposer trop nettement sur ses acquis, ne proposant plus la moindre innovation. Cette impression ressort très nettement de l'écoute de ce best-of, sur lequel figurent pas moins de 29 chansons réparties sur 2 CDs dans un ordre quasi-chronologique.

Dans ces conditions, on ne sera pas surpris d'être nettement plus enthousiasmé par le premier CD que par le second. Après la curiosité sympathique que constitue la version Indies de Kimi no Ie ni Tsukumade Zutto Hashitte Yuku, on retrouve ainsi l'inévitable Mysterious Eyes ainsi qu'un peu plus loin son compère Natsu no Maboroshii, deux morceaux très représentatifs des travaux de GARNET CROW : petit rythme à la batterie, claviers très présents, arrangements légers, un peu de guitare et orchestration pop/rock très chaude à l'image de la voix de Yuri qui possède une couleur et un grain reconnaissable entre mille au sein du paysage musical nippon. Ces deux titres n'ont absolument rien perdu en efficacité, pas plus que le fédérateur Futari no Rocket et surtout le superbe flying : un petit chez d'œuvre dans un style pop/rock pourtant peu innovant, porté par une ligne de basse et des claviers très réussis entièrement mis au service de Yuri. Les refrains de la piste sont même un modèle du genre, que ce soit en terme de prouesse vocale dans les aigus, d'utilisation du chorus et du mixage. Mais le plus beau morceau de ce premier CD, si ce n'est de toute la discographie de GARNET CROW, c'est sans aucun doute le sublime Mizu no nai hareta umi e. Une ballade pop en forme d'invitation au voyage, planante, servie par un mixage absolument parfait et des arrangements aériens. Yuri nous livre une interprétation pleine de nuances et sa voix chaude fait merveille dans les graves, mise en valeur par un piano dont l'utilisation croissante au fil de la chanson touche au pur génie.

Débute ensuite une période plus conventionnelle, où les ingrédients typiques des chansons de GARNET CROW restent toujours d'actualité et l'efficacité au rendez-vous, mais où la surprise n'est par contre plus de mise. Last love Song, Yume Mita Ato De et surtout Call My Name et Timeless Sleep sont ainsi quatre très bonnes ballades pop/rock, techniquement impeccables et remarquablement interprétées, mais le côté planant des morceaux issus du premier album a déjà commencé à perdre en intensité. Fin du premier CD, rien à dire, c'était superbe. Le second disque débute également très bien avec l'excellent SPIRAL, un morceau très entraînant que GARNET CROW utilise généralement en clôture de ses concerts pour embraser définitivement son public : effet garanti grâce à des refrains porteurs tout en notes aigues sur guitare électrique, clavier et batterie.

C'est alors le début de la fin. Attention, à aucun moment il n'est ici questions de mauvaises pistes. Simplement d'une baisse sensible de niveau. Les chansons suivantes restent relativement efficaces, toujours bien orchestrées, toujours irréprochables sur le plan de l'interprétation. Mais en terme de personnalité, on sent bien que les GARNET CROW ont fait le tour de leur sujet… Tout ceci se ressemble donc beaucoup trop, sans jamais atteindre le niveau d'excellence des morceaux du premier CD. CRYSTAL GAUGE, malgré sa rythmique atypique, ne parvient pas à attirer l'attention, pas plus que Nakenai yoru mo, nakenai asa mo et son MC de début de piste qui rappelle les chansons de Tetsuya Komuro dans les années 90. Kimi to iu hikari et Wasurezaki (dans le registre ballade) et Bokura Dake no Mirai (dans un style plus rock) sonnent pour leur part beaucoup trop générique d'anime. Relèvent tout de même le niveau deux jolies chansons tirées du 4ème album : Sky dans une version réarrangée à la guitare acoustique, et Yuutsukiyo qui laisse entrevoir un moment de bons restes de l'esprit qui habitait les premières créations du groupe. Le reste ne sera qu'anecdotique même si encore une fois de facture tout à fait honnête, en particulier les deux inédits du CD : Sayonara to Tatta Hitokoto de, et Sora Iro no Neko (une reprise du titre composé par GARNET CROW pour Sayuri Iwata). Mention spéciale tout de même pour la jolie version live de Yume Mita Ato De en conclusion de la compilation.

Le verdict sur ce best-of de GARNET CROW pourra paraître assez mitigé, mais il ne l'est réellement que pour qui suit les travaux du groupe depuis ses débuts et reste donc frustré par la notable perte en créativité du quatuor au fil des albums. Dans l'absolu en effet, nous avons là un excellent florilège de plus de deux heures, qui aura de quoi combler tous les amateurs de pop/rock lassés des sonorités sucrées et des arrangements spectaculaires made in avex ou Sony. Le premier CD est bourré de petits bijoux associés à des morceaux à l'efficacité indiscutable, tandis que le second regroupe tout de même une quinzaine de chansons tout à fait agréables à l'écoute, même si pour la plupart moins charismatiques. GARNET CROW est sans doute là victime de ce qui fait sa grande force : un peu comme celle d'Izumi Sakai (la chanteuse de Zard), la voix de Yuri, superbe au demeurant, possède une couleur très personnelle qui à elle seule laisse une empreinte forte sur chacun des morceaux du groupe. Si bien que, faute de renouvellement en profondeur sur le plan des arrangements et de l'instrumentation (le groupe réalise toutes ses productions lui-même, sans jamais faire appel à des créateurs extérieurs), les travaux de GARNET CROW en finissent par tous se ressembler. Voilà sans doute le seul défaut que l'on pourra imputer au quatuor, défaut qui n'a toutefois que peu d'influence sur la qualité indéniable de ce best-of qui constituera un excellent investissement pour tout amateur du genre désirant changer un peu d'horizon.

Kévin Petrement

Sortie le 26-10-2005 – GZCA-5072 – 3048 Yens

Tracklist disc 1 :
01 - kimi no uchi ni tsuku made zutto hashitte yuku (Indies version)
02 - Mysterious Eyes
03 - in little time
04 - futari no ROCKET
05 - mikansei na neiro
06 - sen ijou no kotoba wo narabetemo...
07 - natsu no maboroshi
08 - flying
09 - mizu no nai hareta umi e
10 - Last love song
11 - call my name
12 - Timeless Sleep (new recording)
13 - yume mita ato de
14 - Holy ground (livescope 2004 ver.)

Tracklist disc 2 :
01 - SPIRAL (suporuto! ver.)
02 - CRYSTAL GAUGE
03 - nakenai yoru mo nakanai asa mo
04 - kimi to iu hikari
05 - eien wo kakenukeru isshun no bokura
06 - bokura dake no mirai
07 - kimi wo kazaru hana wo sakasou
08 - wasurezaki
09 - Sky ~New Arranged Track~
10 - yuuzukiyo
11 - kimi tsuresaru toki no otozure
12 - kimi no omoi egaita yume atsuMERU HEAVEN
13 - sorairo no neko
(GARNET CROW ver.)
14 - "sayonara" to tatta hitokoto de...

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême