Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Nanase Aikawa - R.U.O.K?!

Dix ans de carrière déjà pour la rockeuse Nanase Aikawa qui, bien qu'elle ne connaisse plus le grand succès qui était le sien dans les années 90, conserve le statut de valeur sûre sur la scène musicale japonaise. Pour preuve, l'artiste a été choisie pour représenter le Japon à l'Asian Song Festival 2005 ce mois-ci en Corée. Ce que Nanase a perdu en popularité, elle l'a ainsi gagné en crédibilité. Et ce nouveau mini-album devrait encore asseoir un peu plus sa réputation.

Pour fêter le dixième anniversaire de ses débuts, Nanase s'est offert cette année une tournée de prestige en s'entourant d'une ribambelle de musiciens fameux. Jugez plutôt : Shinya l'ex-batteur de LUNA SEA, "CRAZY" COOL-JOE ancien bassiste de DEAD END, à la guitare Marty Friedman de MEGADETH et l'emblématique PATA de feu X-Japan, et pour finir au clavier D.I.E, ancien membre de la formation hide with spreadbeaver ! Sacrée brochette de talents, pour une série de trois concerts placés sous le signe du rock pur et dur ! Tous ces artistes, enthousiasmés par cette collaboration, ont donc accepté de travailler à nouveau avec Nanase, en studio cette fois. Et c'est de cette nouvelle rencontre, à laquelle s'est encore joint Shin Murohime de THE MAD CAPSULE MARKET, qu'est né R.U.O.K?! .

Le CD à la jaquette arborant des inscriptions en police d'un vert au goût douteux compte un total de 7 pistes, dont les paroles ont toutes été écrites par Nanase elle-même. Et comme on pouvait s'y attendre elles fleurent toutes bon le rock dans toute sa splendeur, rappelant dans un style plus mature et aux arrangements plus modernes les premiers titres de l'artiste. On commence avec FOOLISH 555, qui imprime d'emblée un tempo ravageur grâce à un riff de guitare entêtant et omniprésent. Nanase s'y lâche complètement, déchaînant sa voix métallique sur une rengaine fort plaisant, habilement relevée de quelques notes de piano sur les refrains. Même si l'ensemble confère une certaine impression de déjà-vu, l'efficacité est clairement au rendez-vous et augure du meilleur pour le reste de l'album.

Le meilleur on y touche d'ailleurs dès le morceau suivant, R.U.O.K.?! qui s'ouvre sur un flot de guitares électriques dévastatrices que l'on retrouvera tout au long de la chanson. La voix métallique de la chanteuse y fait merveille sur une composition de Shin Murohime aux airs de College Rock assombris par une cuite à l'Orangina Rouge. Dans un style similaire (et pour cause, c'est à nouveau Murohime qui est aux commandes), FLY TO RAINBOW RAY est encore un cran au dessus dans le fédérateur. Le refrain, tout simplement ravageur, double un intéressant effet chorus sur la voix de Nanase de chœurs masculins qui confèrent une profondeur supplémentaire à ce morceau. L'autre grande force du titre résidant dans son rythme tapageur marqué par une batterie surpuissante. Sans conteste l'une des grandes réussites du disque !

La batterie est également mise à l'honneur sur l'intro de ROCK STAR's STEADY, une chanson plus dark que les précédentes, dont l'atmosphère sombre est renforcée par l'omniprésence de guitares lourdes en fond musical. D'autres riffs de guitare qui ne sont pas sans rappeler certaines chansons du groupe QUEEN ponctuent le morceau dont l'interprétation est peut-être un semblant moins charismatique que sur les autres pistes du CD. Après ce passage ténébreux, Nanase enchaîne sur une ballade plus aérienne intitulée RED WHEEL, autrement plus puissante que celles du mini-album THE LAST QUARTER qui avait beaucoup déçu les fans. Les couplets, planants, baignent dans une ambiance faite de violons synthétiques qui rend encore plus explosive l'envolée de guitares électriques sur les refrains. Nanase nous livre ici une prestation vocale de grande qualité, sur des notes aigues inhabituellement maîtrisées à l'impact renforcé par un léger effet d'écho sur son timbre toujours très métallique. En particulier, le pont musical qui précède les derniers refrains est vraiment de toute beauté…

Avant-dernière piste du CD, Snowfall a un goût plus pop-rock que ses consoeurs, et sonne donc beaucoup plus coutumière aux oreilles habituées à la J-music. Classique mais efficace, l'instrumentation sauve sans doute une interprétation un peu trop forcée de Nanase qui peine sur certaines notes. A noter tout de même une petite touche d'originalité intéressante avec un effet de brouillage sympathique sur les refrains. La chanson EVERYBODY GOES vient clore un excellent tableau dans un registre punk/rock plus chargé mais également assez classique, dont l'efficacité compense le manque d'inventivité.

Retour aux sources gagnant donc pour Nanase, avec cet excellent mini-album qui surprend par sa qualité d'ensemble très au dessus de la moyenne du rock féminin nippon déjà assez peu représenté au plus haut niveau. Grâce notamment à l'impressionnante panoplie de stars déployée, le disque est quasiment irréprochable sur le plan musical, tant dans son instrumentation que dans ses arrangements. Sur le plan vocal également, on notera avec joie que Nanase fait preuve d'une aisance aussi surprenante qu'agréable, que ce soit dans les aigus ou dans l'interprétation moins formatée qu'à l'accoutumée, en particulier sur les premiers morceaux du CD. Il est par conséquent bien dommage que R.U.O.K?! soit passé complètement inaperçu, n'ayant même pas réussi à se frayer un chemin dans le top 20 des ventes le jour de sa sortie. L'artiste paie sans doute là son âge et ses multiples éloignements du devant de la scène, et l'on ne peut que regretter ce gâchis.

Kévin Petrement

Sortie le 09-11-2005 – AVCD-32057 – 2000 Yens
Tracklist :

01- FOOLISH 555
02- R.U.O.K?!
03- FLY TO RAINBOW RAY
04- ROCK STAR's STEADY
05- RED WHEEL
06- Snowfall
07- EVERYBODY GOES

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême