Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

UnsraW - Spiral Circle ~COMPLETE~ (version européenne)

Nouveau venu de la scène visual kei indies, UnsraW s’est très vite fait connaître dans le milieu par des morceaux explosifs et un son puissant. Moins d’un an après leurs débuts chez le label Speed Disk (Wizard, Ayabie, KuRt, Serial NUMBER, PureQ&A…), ils débarquent sur le vieux continent grâce à J-Music Distribution et aux Allemands de CLJ Records. Ce label lance une version européenne boostée de leur premier album, Spiral Circle ~COMPLETE~, avec tous leurs titres jusqu’alors disponibles uniquement en singles, le tout accompagné d’un DVD vidéo.

Au lieu de proposer des inédits, Spiral Circle ~COMPLETE~ fait donc davantage office de compilation ; seule l’intro électro end of finale constitue une vraie nouveauté. Cette composition du chanteur Yuki se présente comme un défouloir idéal pour chauffer la foule en début de concert, un peu à la manière d’un G.D.S. de Dir en grey. Dès la première écoute de cet album, les multiples ressemblances flagrantes avec les productions Dir en grey s’additionnent. Yuki semble d’ailleurs éprouver une certaine admiration pour le célèbre groupe de metal nippon (actuellement obsédé par les USA). Sa performance se rapproche beaucoup de celle de Kyô, par exemple dans -9-, avec un chant mélodieux dans les refrains qui devient complètement incompréhensible dans des couplets hurlés, brutaux, très death metal. Néanmoins, -9- est moins répétitif que le très chaotique Dust to Dust qui lui succède, un pur concentré d’énergie bestiale qui doit bien détonner en live.



Les influences Dir en grey ne s’arrêtent pas là et imprègnent aussi les mélodies. C’est le cas du très efficace IN THE FACT qui, dans son intro, reprend à peu de choses près les notes de THE IIID EMPIRE, dans un univers un poil plus angoissant, avec une partie chantée plus mélodique. Malgré tout, IN THE FACT reste un des titres défouloirs les plus intéressants, il alterne habilement entre hurlements, cris de folies sortant des tripes, et envolées aériennes libératrices. D’autres titres comme le très entraînant Karma ou le lourd [REW] (où Yuki vocifère et vomit son texte) constituent encore autant d’exemples de leurs inspirations. Etrangement, dans les couplets de Karma, on a même l’impression d’entendre le même timbre que Kyô dans Obscure. Mais la comparaison avec le fameux titre de Dir en grey s’arrête là.

Malgré son statu de formation récente, UnsraW n’est pas un groupe de petits nouveaux soudainement apparus sur la scène indies. Les fondateurs, Yuki et le batteur Shô, sont d’anciens membres de CORE THE CHILD et le font savoir en reprenant trois de leurs titres : Maria, Oyasumi et Warai Oni. Ecrits et composés par Yuki, ceux-ci s’intègrent parfaitement au reste de Spiral Circle, puisque partageant le même un univers musical sombre, tourmenté et agressif. Maria et Warai Oni sont très rapides, en particulier la seconde qui clôt la tracklist du CD sur un rythme endiablé dans un monde de chaos. Une parfaite "last song" de concert tant cette fin de disque marque une sorte d’apothéose.

Bien qu’UnsraW ne fasse pas dans la dentelle, le quatuor sait aussi calmer intelligemment le jeu. La ballade Oyasumi laisse entrevoir toute la sensibilité de Yuki et, bien qu’elle rompt complètement avec la violence prenante des titres précédents, aucune lassitude ne gagne, essentiellement grâce au chant qui emporte l’auditeur dans l’océan d’une douce mélancolie. Oyasumi permet d’éviter le piège de la monotonie et de reprendre quelque peu son souffle après le déluge de titres bourrins. Une seule ballade pour un album ? Ce serait bien peu, voilà pourquoi Gate of Death attend en embuscade en piste 9. Envoûtant, Gate of Death est certes plus calme que la majeure partie du CD, mais se montre beaucoup plus torturé et sombre qu’Oyasumi. Même si le chant se fait doux et lancinant dans les couplets, les refrains sont quant à eux d’une extrême puissance autant au niveau instrumental que vocal.



CLJ Records nous gratifie de quelques bonus avec un petit DVD qui présente peu d’intérêt à moins d’être un fan collectionneur. On commence par les clips de -9- et Gate of Death, tristes démonstrations du manque de moyens d’UnsraW, avec une première vidéo que l’on jurerait tournée avec une caméra DV dans le garage de maman : le quatuor gesticule dans un coin de la pièce, un peu à contre-jour d’une lucarne… On pourra éventuellement apprécier le travail effectué sur les costumes par la grande maison de couture ID Japan. Malgré les clichés ésotériques (bougies, drapés, chaînes, sang…), Gate of Death bénéficie de plus de soin et d’ambition (juste trois secondes de réflexion pour trouver un concept éculé et le temps d’aller chercher quelques accessoires au supermarché, rien de sensationnel !), en adéquation avec l’ambiance étrange de la chanson. On voit beaucoup moins le groupe jouer et chanter, ce qui rompt avec la monotonie des clips classiques de visual kei. Les deux autres titres du DVD, live cette fois, donnent un bref aperçu de l’ambiance très chaude régnant lors de leurs concerts en petit comité. Le son provient d’un enregistrement studio et l’image baveuse fait presque penser à un enregistrement de fanboy équipé d’un appareil photo dans la fosse…

Malgré un manque d’originalité certain (et des moyens vidéo pour le moins légers), UnsraW et en particulier ce Spiral Circle ~COMPLETE~ restent agréables à écouter et porteurs d’avenir pour les amateurs de musique extrême. Ils ne tombent pas (encore) dans la facilité d’une bouillie sonore comme d’autres… Pour les ex-fans de Dir en grey qui ne se retrouvent plus dans leurs dernières productions, UnsraW au même titre que Dio - Distraught Overlord, fait partie de ces groupes qui méritent d’être découverts et qui réussissent à se positionner efficacement entre visual kei et metal, voire neo-metal. De plus, on apprécie un certain talent. UnsraW n’est pas un ramassis de bras cassés : Shô en impose particulièrement aux percussions, et les guitaristes ne sont pas en reste même si leurs jeux demeurent plus standards. Spiral Circle ~COMPLETE~ reste un bon achat pour découvrir tout le potentiel d’UnsraW, tout en restant superflu pour qui possède déjà les précédents singles.

Julie Carvalho


Sortie européenne : 20 avril 2007
Référence : CLJ 8817-2.2
Site officiel : www.unsraw.com

Tracklist CD :
01 - end of finale (Introduction)
02 - Dust to Dust (New Recording)
03 - -9-
04 - Maria (New Recording)
05 - IN THE FACT
06 - Oyasumi (New Recording)
07 - Karma
08 - [REW]
09 - Gate of Death
10 - Warai oni

Tracklist DVD :
01 - -9- (PV)
02 - Gate of Death (PV)
03 - Karma (Live)
04 - Warai oni (Live)

Visuels © UnsraW
Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême